Ferme de Mont-Saint-Jean

Mars 2015

Mauvaise nouvelle, une affreuse enseigne éclairée a été posée sur le pigeonnier de la ferme de Mont-Saint-Jean, défigurant l'édifice. Je croyais qu'il était interdit de changer l'apparence d'un bâtiment classé. Apparemment, la loi ne s'applique pas à tous.

 

Janvier 2015

Le projet d'hôtel semble heureusement abandonné après la revente de la ferme. L’aile gauche des bâtiments abrite maintenant un micro-brasserie (pour la bière "Waterloo").

Octobre 2012

- Les travaux de restauration de la façade et du pigeonnier surmontant l'entrée de la ferme de Mont-Saint-Jean sont maintenant terminés.  Cette ferme est le seul témoin subsistant du hameau de Mont-Saint-Jean et elle avait servi d'ambulance aux troupes alliées pendant et après la bataille.  Des milliers d'hommes y ont été soignés.  La plaque commémorative au Service de Santé britannique a été replacée.  Il s'agit d'un magnifique travail de restauration.  On se souvient que le pigeonnier s'était effondré le 13 avril 1992 suite à un tremblement de terre, entraînant à sa suite une grande partie de la façade.  Ces travaux ont été financés à 60 % par la direction de la Restauration du Département du Patrimoine de la Région wallonne.

Malheureusement, nous apprenons maintenant qu'on veut construire à l'arrière un hôtel, ce qui irait tout à fait à l'encontre de la loi sur la protection du champ de bataille. Si on permet cette construction, cela voudrait bien dire que cette loi n'a aucune valeur et qu'il n'est pas nécessaire de la respecter. Cela ouvre la porte à tous les abus...

Juillet 2012

Le pigeonnier semble terminé, à part le toit.

Mai 2012

Les travaux à la ferme de Mont-Saint-Jean progressent, et le pigeonnier renaît.


La pierre des Templiers a été replacée.


La plaque du service de Santé britannique a été nettoyée, malheureusement, on voit que son coin inférieur gauche a été écorné.

Mars 2012 : les travaux ont commencé

Les travaux de restauration de la façade et du pigeonnier surmontant l'entrée de la ferme de Mont-Saint-Jean sont en cours. 

 La plaque commémorative au service de santé britannique a déjà été replacée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En octobre 2011, la restauration de la ferme de Mont-Saint-Jean a officiellement été annoncée !

La Région wallonne a transmis tous les permis nécessaires à la restauration du porche et de la façade de la ferme. Elle devrait avoir lieu en 2012.

http://napoleon-monuments.eu/Napoleon1er/1815MontUK.htm#Gunning

Enfin la restauration de la ferme de Mont-Saint-Jean ? (texte de 07/2009)

Tout le monde connaît l'état déplorable de la ferme de Mont-Saint-Jean, dernier vestige du hameau qui joua un rôle si important en ce funeste 18 juin 1815, et lieu historique où furent soignés et où moururent des centaines de blessés de la bataille de Waterloo.

Depuis le jour où, par l'action d'un léger tremblement de terre (ou de la circulation?), le pigeonnier surmontant le portail s'effondra à la fin des années 1970, l'ensemble du bâtiment est entièrement défiguré. 

 

Même la plaque commémorative au service de santé britannique gît lamentablement parmi les mauvaises herbes.

Si tout va bien, cette vue misérable devrait bientôt appartenir au passé.  En effet, on peut voir actuellement devant le bâtiment une demande de permis d'urbanisme pour la restauration du porche, du pionnier et des étables de la ferme classée de Mont-Saint-Jean. Ce document date de février 2009.

 Aurons-nous bientôt la chance de revoir la ferme de Mont-Saint-Jean dans sa splendeur, tel qu'on pouvait la voir au début des années 1970 ?

IN MEMORY OF
DEPUTY INSPECTOR GUNNING
PRINCIPAL MEDICAL OFFICER OF THE 1ST CORPS
THE SURGEONS AND OTHERS MEMBERS
OF THE FIELD HOSPITAL
WHICH WAS ESTABLISHED IN THIS FARM
TO CARE FOR THE WOUNDED OF THE BATTLEFIELD
18TH JUNE 1815
THIS TABLET WAS ERECTED IN 1981
BY THE ROYAL ARMY MEDICAL CORPS

 

 Mais combien de temps devrons nous encore attendre avant de voir la restauration du porche de la ferme d'En-Haut, à LIgny.  Trente ans après son effondrement ?

Il semblerait également - mais peut-être est-ce seulement une rumeur, que le monument Gordon - qui en a bien besoin - subirait également une cure de jouvence.
Travaux en cours en octobre 2011 (modification 10/2011)

Il est donc à espérer que le monument de l'Aigle blessé ne reste pas le seul monument du champ de bataille à continuer à se délabrer sans la moindre intervention de quiconque, pire - sans que ceux qui veulent y faire quelque chose ne puissent rien faire...
Racheté en décembre 2010 par la Province de Brabant wallon. (modification 2011)

 

 

 

Retour à la page d'accueil