CAMPAGNE D'ITALIE 1796-1797

1e phase : 24 mars - 31 mai 1796 : Offensive de Bonaparte

A. Élimination du Piémont (24 mars-28 avril)
1. Le 9 avril 1796. Combat de Voltri
2. Les 11-12 avril 1796. Bataille de Montenotte
3. Les 13-14 avril 1796. Bataille de Millesimo / Cosseria
4. Le 15 avril 1796. Combat de Dego
5. Le 17 avril 1796. Combat de La Pedaggera : attaque de la gauche du camp retranché de Ceva
6. Le 20 avril 1796. Combat de Sant Michele di Mondovi
7. Le 22 avril 1796. Batailles de Mondovi
8. Le 24 avril 1796. Prise de Bène.
9.Le 25 avril 1796. Combat et prise de Cherasco.
10. Le 25 avril 1796. Prise de Fassano
11.Le 25 avril 1796. Prise d'Alba
12. Le 26 avril 1796. Proclamation de Bonaparte à son armée et aux peuples de l'Italie.
13. Le 28 avril 1796. Armistice de Cherasco conclu entre la République française et le Roi de Sardaigne


B. Manœuvre de Lodi
1. Combats de Guardamiglio
2. Combats de Fombio
3. 10 mai 1796 (21 floréal an IV) : combats de Codogno
4. 10 mai 1796 (21 floréal an IV) : bataille du pont de Lodi
5. 30 mai 1796 : Valeggio

B. Manœuvre de Lodi


1. Combats de Guardamiglio

2. Combats de Fombio

3. Le 10 mai 1796 : combats de Codogno

 

Laharpe

(Amédée Emmanuel François)

Général de Division

Tué au passage du Pô__1796

 

Tué à Codogno le 10 mai 1796 .


4. Le 10 mai 1796
(21 floréal an IV) : bataille du pont de Lodi 

 


Emplacement de l'ancien pont à Lodi. Le nouveau pont se trouve à 150 en aval de l'ancien.
Sur la rive gauche, en contre-bas du pont actuel, on peut encore voir les fondations en pierre, formant la culée de l’ancien pont.

En face du pont, du côté de la vieille ville, le clocher de l’église San Rocco, qui servit d’observatoire au général Bonaparte pendant la bataille.

 

 

 

 

 

 

 

 

En face de l'église, on peut voir sur une maison cette plaque qui associe les événement de  1796 et de 1859 :

IL 10 MAGGIO 1796
NAPOLEONE BONAPARTE
PORTANDO DI DUE SECOLI IL FATO
QUI
LANCIAVA LA FULMINEA COLONNA
CONTRO IL CORPO DI BEAULIEU
E LO SBARAGLIAVA
QUI
IL 10 GIUGNO 1859
LODI ESULTANTE PER LO SCOSSO SERVAGGIO
ATTRAVERSO LO NEMBO E LE FIAMME
CHE INVOLAVANO LO STORICO PONTE
VIDE IN ROTTA DILEGUARSE
L’ULTIMA FALANGE DELL’ESERCITO AUSTRIACO.

Le 10 mai 1796, Napoléon Bonaparte, secouant le joug de deux siècles, lança ici ses colonnes foudroyantes contre le corps de Beaulieu et le mit en déroute. Ici, le 10 juin 1859, Lodi, exultant de sa libération à travers le nuage et les flammes qui enveloppaient son pont historique, vit disparaître précipitamment la dernière phalange de l’armée autrichienne.
 

 

30 mai 1796 : Valeggio

Via Antonio Murari 27, plaque apposée sur le palais où le général Bonaparte faillit être fait prisonnier par les Autrichiens au soir du combat de Borghetto, le 30 mai 1796. C’est suite à cet événement qu’il décida de la création d’un corps de guides, chargé de son escorte et de sa protection, qui devint sous l’Empire les chasseurs à cheval de la Garde impériale :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NAPOLEONE BONAPARTE
IL 30 MAGGIO 1796
MINACCIATO DAGLI AUSTRACI
D’ESTREMO PERICOLO
ESCE NON VISTO DA QUESTO PALAZZO
CHIAMA ALL’ARMI I SOLDATI DI MASSENA
E VOLTI IN FUGA I NEMICI
QUI NOVAMENTE ALBERGO SICURO

 

Traduction : « Napoléon Bonaparte, le 30 mai 1796, menacé d’un extrême danger par les Autrichiens, sortit de ce palais sans être vu et appela aux armes les soldats de Masséna qui mirent l’ennemi en fuite, puis revint loger ici en sûreté. »

Le général Bonaparte occupait une chambre au premier étage, à gauche du grand escalier.

Suite : C. Manœuvre de Castelnovo

Nous remercions M. Alexandre Baury pour son l'aimable collaboration. Qu'il en soit grandement remercié.

Retour à la page CAMPAGNES

Retour à la page d'accueil