CAMPAGNE DE 1809

La bande sonore de ma conférence consacrée à la campagne de 1809 est en ligne : vous pouvez la télécharger au format MP3 : Conférence1809

Sachez aussi que je suis prêt à rééditer la conférence pour les associations qui seraient intéressées. Il suffit de me contacter.

 

- En Bavière

13 avril 1809 : Muhldorf

- en Autriche :

28 avril 1809 : Burghausen

Burghausen, Stadtplatz 97, le Taufkirchen-Palais  servit de QG à Napoléon les 28 et 29 avril 1809.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce

 

TAUFKIRCHEN-PALAIS
Wohnsitz des Vizedoms seit 1736,
1742 abgebrannt, barocker Neubau durch
J. Anton Graf von Taufkirchen
Quartier Napoleons 1809.
Kgl. Landgericht/Amtsgericht bis Ende des
19. Jh., dann kgl Rentamt/Finanzamt.
Seit 1959 wieder Amtsgericht.

 

Siège du vidame depuis 1736, incendié en 1742,  reconstruit dans le style baroque par  J. Anton Graf von Taufkirchen, quartier général de Napoléon en 1809. Tribunal royal de première instance jusqu'à la fin du XIXe siècle, ensuite hôtel royal des impôts. Depuis 1959 à nouveau tribunal de première instance.

 


30 avril 1809 : Ranshofen

Le 30 avril 189, Napoléon s'installe au château près de l’abbaye.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1er mai 1809 : Braunau

L'Empereur arrive à Braunau dans la matinée du 1er mai 1809.
Il loge dans la même maison  qu'en 1805,Stadtplatz 34, maison qui appartenait à Josef Schüde
Selon le Garros-Tulard, l'Empereur quitte Braunau le 2 mai à 19 heures, pour se rendre à Lambach,  où il arrive à 22 heures. Le trajet fait 80 km,  ce qui ferait quand même une moyenne de plus de 25 km à l'heure !  nous estimons donc qu'il est parti  de Braunau avant l'heure indiquée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 mai 1809 : Altheim

Altheim, Hauptplatz 33, « Napoleonwirt  ». Suivant la tradition locale, Napoléon se serait arrêté en ici le 2 mai 1809, lors de l’étape Braunau-Lambach. Une grande effigie orne la devanture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le moins qu'on puisse dire, c'est que le marketing joue bien sur la figure de l'Empereur. Tout ceci, alors que l'Empereur y simplement déjeuné. Qu'est-ce que cela aurait été s'il y avait passé la nuit !

 

 Une image qui ne correspond pas vraiment à l'Empereur jeune et sportif qu'il était encore en 1805...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 mai 1809 : Ried

Le bureau de poste de Ried (Hauptplatz 6) porte encore un « N » et le drapeau français en souvenir du séjour de l’Empereur, la nuit du 1er au 2 novembre 1805. La plaque mentionne également un séjour en 1809. Ceci ne correspond pas aux témoignages, mais il se peut que l'Empereur s'y soit arrêté le 2 mai 1809 lors de son trajet Braunau - Lambach.

2 mai 1809 : Lambach

L'Empereur arrive le 2 mai 1809 à 22 heures à Lambach, où il passe la nuit du 2 au 3 mai 1809 à l‘abbaye.

 

 

 

03 mai 1809 : bataille d'Ebelsberg

03 mai 1809 : Ebelsberg

Ebelsberg, Wambacherstrasse  82.
Napoléon s'installa au soir de la bataille dans la maison Baumgartner.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au-dessus de la porte d’entrée, PC en allemand et en français, conçue par son propriétaire en 1851 :

EN SOUVENIR DU PASSAGE DE
NAPOLÉON, EMPEREUR DES FRANÇAIS,
QUI, LE 3 MAI 1809, APRÈS LA MÉMORABLE BATAILLE D’EBELSBERG, PASSA LA NUIT
DANS CETTE MAISON ET Y REÇUT UNE DÉPUTATION DES NOTABLES,
QUI LUI RENDIRENT HOMMAGE.

 

 

Le Guide Napoléon mentionne que la partie du bâtiment qui aurait abrité Napoléon a été démolie.

 

 

 

04-07/05/1809 : Enns

Wienerstrasse 5, Napoléon dîna ici le 4 mai 1809.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, il monta dans le beffroi (Stadtturm) de la ville, haut de 56 m pour observer la marche de ses troupes en direction d’Amstetten.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis il va loger au  château d’Ennsegg, (Schlossgasse 4). En 1809, celui-ci appartenait au prince d’Auersperg.
Napoléon y restera du 4 au 7 mai 1809.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PC à l’entrée :

SCHLOSS ENNSEGG
EHEM. LANDESF. BURG
AUSBAUTEN UM 1570 U. IM 17. JH.
RENAISSANCE ARKADENHOF
HAUPTQUARTIER NAPOLEONS
4.-7. MAI 1809

 

"Château Ennsegg, ancien château fort seigneurial agrandi vers 1750 et au XVIIe siècle, cours à arcades Renaissance, quartier général de Napoléon du 4 au 7 mai 1809."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Cour intérieure.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On notera une "Marie-Louise Gewölbe" (Voûte Marie-Louise) et une Salle Napoléon


    Façade est.

 

Partie sud de la façade est, extérieur de la salle Napoléon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7 mai 1809 : Melk

Napoléon séjourne à l'abbaye de Melk la nuit du 7 au 8 mai 1809.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La terrasse ou petit jardin de Napoléon (Napoleonsgärtchen) (en 12 sur le plan), où l’Empereur aurait rédigé ses plans de campagne. Il n'est pas clair si cet épisode date de  1805 ou de 1809.

 

21-22 mai 1809 : bataille d'Aspern-Essling

05-06 juillet 1809 : bataille de Wagram

09 juillet 1809 : bataille d'Hollabrunn

10 juillet 1809 : bataille de Schöngraben

 

- en Tchéquie :

11-12/07/1809 Znaïm

 

- en Allemagne :
Schill
05/05/1809 Dodendorf

15/05/1809 Dömitz
24/05/1809 Damgarten
25-31/1809 Stralsund


Brunswick
01/08/1809 Brunswick
01/08/1809 Oelper

 

1809-1810 Haag am Hausruck (Haute-Autriche)

Ancien cimetière, Rottenbacherstrasse, en  48°11'13.63"N 13°38'46.02"E.
Tombe d'une douzaine de soldats de l’armée française, morts du typhus, en 1809-1810, à l’hôpital militaire de campagne établi au château de Starhemberg.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Boulet sur le monument.

 

 

Le château de Starhemberg est celui où l'Empereur avait logé le 28 octobre 1805.

 

Hier ruhen
Officiere und Solda-
ten des französischen
Kaiserreiches und der
Rheinbundtruppen
Opfer des
Spitaltyphus und des
Lagerseuches
1809-1810

 

Ici reposent des officiers et soldats de l’Empire français et des troupes de la Confédération du Rhin, victimes du typhus et de épidémie des camps. 1809-1810. 

 

   

 

Cartes : Johnston, Alex. Keith, Atlas to Alison's History of Europe, William Blackwood and Sons, Edinburgh and London,  1848 et 1850.

Retour à la page Campagnes

Retour à la page d'accueil