CAMPAGNE D'ALLEMAGNE 1813

BATAILLE DE LEIPZIG

LES MONUMENTS de l' "association pour la célébration du 19 octobre"

"Verein zur Feier des 19. Oktobers"

Cette "Association pour la célébration du 19 octobre" ("Verein zur Feier des 19. Oktobers") fut fondée par des habitants de Leipzig à l'occasion du premier anniversaire de la bataille, dans le but de célébrer chaque année dignement cet anniversaire.  Le traitement réservé à la Saxe par le Congrès de Vienne refroidit cependant sérieusement les ardeurs, et très peu se fit jusqu'en 1827.  Ce n'est qu'en 1843 que l'association devint véritablement active, à l'occasion du 30e anniversaire.  Cette association, dont le Dr Theodor Apel était bien sûr membre, avait pour but de signaler les endroits les plus importants du champ de bataille de 1813 par des monuments et de garder le souvenir des événements de 1813, entre autres par une commémoration chaque 19 octobre. L'élément le plus important était bien sûr la construction des sept monuments, financée par la cotisation des membres.  L'association a existé jusqu'en 1908, mais connut sa plus grande activité entre 1843 et 1863, le 50e anniversaire de la bataille.

Les monuments ont été créés dans l'ordre chronologique dans lequel nous vous les présentons ci-dessous. Ils devaient être assez simples, mais imposants. Comme on le verra, la forme de base est un énorme cube de pierre avec des inscriptions, dont une référence biblique.

1. 1847 : Le monument de la Monarchenhügel (Colline des Souverains) - Position des souverains alliés le 18 octobre 1813.

2. 1850 : Le Kugeldenkmal (Monument aux Boulets) de Möckern.

3. 1852 : Le monument sur le Galgenberg - Position de Napoléon le 16 octobre 1813.

4. 1854 : Le monument sur le Wachtberg - Position des souverains alliés le 16 octobre 1813.

5. 1856 : Le monument sur le Kolmberg - Combats entre Klenau et Macdonald le 16 octobre 1813.

6. 1857 : La Napoleonstein (pierre Napoléon) - Position de Napoléon le 18 octobre 1813 .

7. 1863 : Le Brückensprengungsdenkmal (monument de la destruction du pont sur l'Elster le 19 octobre 1813).

1. 1847 : Le monument de la Monarchenhügel (Colline des Souverains) - Position des souverains alliés le 18 octobre 1813.
(Meusdorf, Blum Strasse, sur la Monarchenhügel)

Le premier monument de la série fut cependant érigé - non pas comme un cube- mais sous la forme d'un obélisque de grès. Il fut inauguré le 19 octobre 1847. L'érosion fit cependant qu'on dut le remplacer par l'obélisque de fonte que nous connaissons actuellement. Devant le monument se trouve l'Apelstein 32 qui désigne l'emplacement de la deuxième colonne commandée par le général russe Barclay de Tolly. de Barclay.

 

 

Hier verweilten
in der Schlacht bei Leipzig am 18. Oktober 1813
die verbündeten Monarchen
KAISER FRANZ I
von OESTERREICH
KAISER ALEXANDER
von RUSSLAND
KOENIG FRIEDR. WILHELM III
von PREUSSEN
und waren Zeugen
von ausserordentlichen Tapferkeit ihrer Truppen.

Ici se tenaient, le 18 octobre 1813, pendant la bataille de Leipzig, les souverains alliés, l’empereur François Ier d’Autriche, le tsar Alexandre Ier de Russie et le roi Frédéric-Guillaume III de Prusse.
Ils furent témoins de l’extraordinaire bravoure de leurs troupes.

2. 1850 : Le Kugeldenkmal (monument aux boulets) de Möckern.
Georg-Schumannstrasse, devant l'église de la Résurrection (Auferstehungskirche)

Ce monument commémore la victoire de l'armée de Silésie de Blücher et de Yorck dans les combats pour Möckern le 16 octobre 1813.  Inauguré le 3 juin 1850 dans un champ près du pont du chemin de fer de Leipzig à Magdebourg, on le déplaça en 1858 à l'entrée ouest de Möckern, pour le poser le 9 octobre 1903 à son emplacement actuel. C'est à cette époque que la grille, qui entourait le monument, fut supprimée. À l'origine, les boulets qui ornaient le monument avaient été trouvés par les agriculteurs en labourant leurs champs. Cependant, suite à de nombreux vols qui dégradèrent le monument, on décida de placer des imitations de boulets de six livres (aux coins) et de 10 livres (au centre). Une restauration sérieuse eut lieu pour le 175e anniversaire de la bataille. A ne pas confondre avec le Kugeldenkmal de Leipzig.

16. OCTBR.

1813

 

 

SIEG

DES

SCHLESISCHEN HEERES

BLÜCHER - YORK

 

 

GAL. 5.1.

Galates 5,1 : "Demeurez fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude."

3. 1852 : Le monument sur le Galgenberg - Position de Napoléon le 16 octobre 1813.

Monument inauguré le 1er septembre 1852.

SCHLACHT BEI WACHAU

BEFEHLSSTAND

DES KAISER NAPOLEON I.

Bataille de Wachau - Poste de commandement de l'Empereur Napoléon 1er.

Hjob

 38,11

Job 38,11 : "Tu viendras jusqu'ici, et tu ne passeras pas plus loin, et tu briseras là l'orgueil de tes flots."

 


Cliquez pour agrandir.

Lors de ma visite en 2007, le monument avait tout simplement... disparu ! Comme il ne pouvait s'agir d' un vol (quand même!) la raison devait en être autre.
Un examen sur Google Earth (images de 2009) revèle de grands travaux routiers en cours et la création, hélas, d'un grand rond-point qui défigure totalement le site.
Heureusement, depuis lors, le monument a été réinstallé.

 

Vue vers le nord à partir de la route de Markkleeberg à Liebertwolkwitz. On distingue à gauche l'Apelstein 1, plus à droite, à l'horizon, le Völkerschlachtdenkmal, à droite Lieberwolkwitz et le Galgenberg.

 

 

Vue vers le sud à partir du Galgenberg, observatoire de l'Empereur le 16 octobre 1813. (photo prise en 51°16'49.35"N 12°26'49.32"E)

 

Vue vers le sud à partir de la route de Markkleeberg à Liebertwolkwitz. On distingue à gauche le Galgenberg, à droite, Wachau.

4. 1854 : Le monument sur le Wachtberg - Position des souverains alliés le 16 octobre 1813.
 

Ce monument, érigé en 1854, fut transposé à son emplacement actuel - au centre du village de Wachau – en 1982, quand la colline elle-même à Magdeborn, l'endroit historique où les souverains alliés avaient pris place le 16 octobre, fut entièrement rasée pour l'extraction du lignite. Cette colline avait été appelée "kleine Monarchenhügel", par opposition à la "grande" colline, celle du 18 octobre. Non loin de là se trouve le Wachauer Gut, avec la plaque du monument autrichien à Nostitz, Weiβenwolf et Bianchi et la tombe commune de soldats français du 37e de Ligne et la tombe de 6 soldats russes.

ALEXANDER I.

FRANZ I.

FRIEDRICH WILHELM III.

Gedenktstein vom

Wachtberg bei Göhren

Umgesetzt 1982.

                                                                                                                                                                                                                                                Pierre commémorative du Wachtberg près de Göhren. Transposée en 1982.

STANDPUNKT DER DREY

MONARCHEN

 

 

 

Den 16. October

1813

5. 1856 : Le monument sur le Kolmberg - Combats entre Klenau et Macdonald le 16 octobre 1813.

Monument inauguré le 26 octobre 1856.

Non loin du monument se trouve l'Apelstein 7 de Macdonald.

Stätte

der Kampfe

zwischen

KLENAU

und

MACDONALD

Lieux des combats entre Klenau et Macdonald.

Den 16. October

1813

Panorama des lieux des combats près du Kolmberg.
(cliquez pour agrandir).

 

Vue à partir de la partie est du Kolmberg vers le sud. (51°17'24.04"N 12°29'30.35"E)

 

Vue à partir de la partie ouest du Kolmberg vers le sud. (51°17'21.46"N  12°29'23.99"E)
Attention, la colline à droite de la photo est un terril récent, il n'existait donc pas en 1813.

6. 1857 : La Napoleonstein (pierre Napoléon) - Position de Napoléon le 18 octobre 1813.
An der Tabaksmühle, au coin du chemin vers le cimetière, non loin du Völkerschlachtdenkmal.

Ce monument marque l'endroit où l'Empereur avait établi son poste d'observation dans la journée du 18 octobre. Ici se trouvait le moulin à tabac à priser de Johann Gottlob Quandt, propriétaire du Rittergut de Wachau. Ce moulin fut détruit le lendemain, lors de l'attaque sur Leipzig. L'endroit fut considéré comme si important, qu'on organisa une collecte peu de temps après la bataille pour y placer un monument. Ce projet ne se concrétisa que le 27 septembre 1832 par la pose d'une simple pierre sans inscription. Ce n'est finalement qu'en 1856 que le "Verein zur Feier des 19. Oktobers" reprit le projet et installa le monument plus imposant que nous connaissons aujourd'hui et qui fut inauguré le 25 octobre 1857.

HIER WEILTE

NAPOLEON

AM 18. OCTOBER 1813.

DIE KAEMPFE DER

VOELKERSCHLACHT

BEOBACHTEND

Ici se tenait Napoléon le 18 octobre 1813, observant les combats de la bataille des Nations.

STANDORT
DER EHMALIGEN
QUANDTSCHEN
TABAKSMÜHLE
BEFEHLSSTAND
NAPOLEONS.

 

 

Emplacement de l’ancien moulin à tabac de Quandt, poste de commandement de Napoléon.

7. 1863 : Le Brückensprengungsdenkmal (monument de la destruction du pont sur l'Elster le 19 octobre 1813).
Carrefour Jahnallee/Thomasiusstrasse/Leibnitzstrasse/Randstädter Steinweg

Ce monument fut inauguré le 19 octobre 1863 et est aussi le dernier de l'association. L'inauguration n'eut pas lieu au moment de l'explosion, à 13 heures, mais bien à 7 heures du matin, car la pose de la première pierre du monument national avait eu la priorité. Il est à noter que la ville de Leipzig avait mis le terrain gracieusement à disposition, à condition que le monument ne comporte aucune inscription hostile au peuple français. Pour cette raison, on renonça à la citation biblique prévue, comme sur les autres monuments. Le monument échappa aux destructions soviétiques et fut restaurée en 1983. La grille, qui avait été enlevée, fut même remplacée.

 


Panorama de l'emplacement du Brückensprengungsdenkmal à Leipzig. L'endroit a fort changé depuis (2004), les beaux arbres ont été coupés
Cliquez pour agrandir.

 

Pour retrouver ces monuments avec facilité, je ne peux que vous recommander le livre de Reinhard Münch mentionné ci-dessous (si vous comprenez l'allemand) ou, tout simplement, comme toujours, le Guide Napoléon.

 

Haut de la page

Bibliographie :

- Münch, Reinhard, Marksteine und Denkmale der Völkerschlacht in und um Leipzig, Verlag Dr. Bartel, Borsdorf, 2000.

- Cottin, M., Klank, G.,  Kretzschmar, K.-H., Kürschner, D., Petzold, I., Leipziger Denkmale, Sax-Verlag Beucha, 1998.

- B. Charton et X. Frandon, Champs de Bataille Thématique N° 19, Leipzig 1813, La bataille des Nations, mars 2011.

- Alain Pigeard, Hors Série N° 11, Napoléon 1er, Leipzig, La bataille des Nations, Juin 2009.

- Pierre Juhel, Tradition magazine Hors Série N°15, Automne 1813 Napoléon et la bataille des Nations, 2000.

- OdB de Nafziger.

 

Retour à la page CAMPAGNES

Retour à la page d'accueil