GUERRE DE LA PÉNINSULE 1807-1814

 

page en cours de réalisation

1813

11/05/1813 Castro-Urdiales

21/06/1813 Bataille de Vitoria


Le monument de la victoire alliée dans le centre de Vitoria, sur Plaza de la Virgen Blanca.
Les différents belligérants y sont représentés et un côté est consacré à chacun des Alliés.
Les Français sont représentés dans la partie inférieure, en déroute.
Wellington est accueilli par la population civile.
(A lire en HD !)

La statue de Don Miguel Ricardo Maria Juan de la Mata Domingo Vincente Ferre Alava de Esquivel (Miguel de Alava) sur le monument.


Une petite visite au musée militaire de Vitoria, qui contient des trèsors comme le tapis de selle du roi Joseph, celle du maréchal Jourdan, les boutons de l'uniforme et le chapeau de ce dernier.
Quelques autres pièces intéressantes et des dioramas de la bataille. Une très belle maquette du Santa Ana de 112 canons, qui participa à la bataille de Trafalgar.
Une visite qui vaut sans nul doute le déplacement !


26/06/1813 Tolosa

07/07-08/09/1813 Siège de San Sebastian

Le monument, dit du centenaire, fut érigé en 1913, pour commémorer la libération de la ville à la fin du siège. Il se trouvait sur le "Alderdi Eder", devant l'hôtel de ville. Les divers groupes des statues évoquaient différentes époques de l'histoire de la ville. Contrairement aux monuments de Vitoria, Porto ou Lisbonne, il n'était donc pas seulement dédié au souvenir de la guerre d'Indépendance espagnole. Cependant, dès 1924, il fut démantelé, "car sa présence jurait avec l'environnement"
http://www.euskomedia.org/aunamendi/19050 et les pièces utilisées à divers endroits de la ville, pour en faire de plus petits monuments.

La statue de la reine Marie Christine (épouse d'Alphonse XII) sur le monument était une œuvre de Diaz Bueno et elle fut détruite en 1936 (pour en faire des munitions - à ce qu'il paraît).  

Le monument britannique, reprenant les statues entre les flèches ci-dessus, a été inauguré le 28 septembre 1924. http://emiliolatorre.blogspot.com/2009_11_01_archive.html
 

INGLATERRA NOS CONFIA SUS GLORIOSOS RESTOS
NUESTRA GRATITUD VELARA SU ETERNO ROPOSO

ENGLAND CONFIDED TO US THEIR HONOURED REMAINS
OUR GRATITUDE WILL WATCH OVER THEIR ETERNAL REPOSE

L'Angleterre nous a confié leurs glorieux restes
Notre gratitude veillera leur repos éternel.

Quand on voit l'état scandaleux du monument, on doit se dire que les Espagnols sont vraiment TRES peu reconnaissants...

Avant l'iauguration du monument en 1924, on y avait transféré les cendres de soldats britanniques morts lors du siège de 1813, pour rejoindre les officiers enterrés là après la 1ère Guerre carliste. Les tombes de ces officiers sont encore visibles, bien qu'en mauvais état, mais, malgré la présence de quelques plaques commémorative (presque illisibles), aucun monument ne mentionne clairement les tombes de 1813, à moins que les restes aient été placés sous le monument.

 

in memory
of the gallant british soldiers
who gave thier lives
for the greatness of their own country
and for independence
and liberty of spain
 
a la memoria
de los
valientes soldados britanicos
que dejaron la vida
por la grandeza de su paÍs
y por la independencia
y la libertad de EspaŇa

A la mémoire des braves soldats britanniques qui ont donné leur vie pour la grandeur de leur pays et l'indépendance et la liberté de l'Espagne.

HONOR A LOS HEROES QUE SOLO DIOS CONOCE
1808-1814                                          1836-1838
HONOUR TO THE HEROES KNOWN ONLY TO GOD
 

A gauche et devant le grand monument, selon le panneau indicateur, devrait se trouver une plaque commémorative pour les officiers du génie britannique:

-le (Lt-)Colonel Sir Richard Fletcher
- le Capitaine C. Rhodes
- le Capitaine G. Collyer
- le Lieutenant Machell.

Deux erreurs doivent être corrigées : Fletcher était Lt-Col et non Colonel. Il s'agit de George Collyer et non Collier. Il y eut un Capitaine George Collier, mais celui-ci servit dans les Coldstream Guards et fut tué à Bayonne.
On se souviendra que le Lt-Colonel Fletcher, tombé au siège de San Sebastian, était le "père" des lignes de Torres-Vedras. Il n'est absolument pas clair si la plaque indique sa tombe ou si c'est un cénotaphe.

Selon le Peninsular Roll Call :
- Capitaine Charles Steech Rhodes, Royal Engineers, devint capitaine le 1er mai 1811. Il arriva dans la Péninsule en septembre 1812 et fut tué le 31 août 1813.
- Capitaine George Collyer, Royal Engineers, servit dans la  Baltique en 1807; devint 1er Lt le 1er mai 1807, Capitaine en Second le 5 mars 1812. Arriva dans la Péninsule en août 1813. Tué à l'assaut de  San Sebastian le 31 août 1813. Il est commémoré dans l'église St Mary the Virgin à Wroxham : « SACRED TO THE MEMORY OF / CAPN GEORGE COLLYER / OF THE ROYAL ENGINEERS / WHO AT THE SIEGE OF SAN SEBASTIAN / AFTER HAVING, WITH COURAGE AND JUDGEMENT, / LED ON A COLUMN TO THE ATTACK, / WAS KILLED IN THE BREACH / ON THE 31ST DAY OF AUGUST 1813 / IN THE 25TH YEAR OF HIS AGE. / WEEP NOT ! HE DIED AS HEROES DIE, / THE DEATH PERMITTED TO THE BRAVE : / MOURN NOT ! HE LIES WHERE SOLDIERS LIE, / AND VALOUR ENVIES SUCH A GRAVE. / YET, NE’ER HAS FAME ALONE, AFFECTION’S TEAR SUPPRESS’D, / GRIEF TURNS FROM GLORY’S FIELD, TO HIS CELESTIAL REST. » Traduction : « À la mémoire du capitaine George Collyer des Royal Engineers qui, lors du siège de Saint-Sébastien, après avoir conduit avec courage et sagacité une colonne à l'attaque, a été tué dans la brèche le 31 août 1813 dans sa 25e année. Ne pleurez pas ! Il est mort en héros, d'une mort réservée aux braves : ne soyez pas en deuil ! Il repose où reposent les soldats, et le courage envie une telle tombe. Et pourtant, jamais la gloire seule n'a pu faire taire les larmes de l'affection. La peine se tourne des champs de la gloire vers Son repos céleste. »
- 1st Lieutenant Lancelot Machell, Royal Engineers, fut nommé à ce grade le 1er mai 1811. Il servit dans la Péninsule de déccembre 1812 à juillet 1813. Tué à San Sebastian le 25 juillet 1813.

 

Devant la plaque aux inconnus se trouve une pierre tombale de John New..., David Howard, John Gates, Beng. Smith et James Keates. Il s'agit vraisemblablement d'officiers britanniques de la Légion auxiliaire britannique morts durant la Première Guerre carliste (1836-1838). En outre, on trouve dans le "cementerio de los Ingleses" les monuments funéraires de l'Adjudant F.C Ebsworts, du Colonel Oliver de Lancey (1836), du Colonel Tupper (1836), du maréchal de Camp espagnol Manuel Gurrea (1837), ainsi que la tombe de la femme et de la fille de J. Callender (1836-1837).


De gauche à droite, les tombes de Tupper, de de Lancey et de la famille Callender.

25/07/1813 Maya
07/30-01/08/1813 Sorauren
13/08/1813 Irun - San Marcial
07/10/1813 Vera da Bidasoa
10/11/1813 Nivelle - Ascain - St-Pée-sur-Nivelle - Amotz


09-12/12/1813 Nive
13/12/1813 Bayonne -Arcangues - Croix de Mouguerre
 

page en cours de réalisation

1814

Retour à la page d'accueil