CAMPAGNE DE 1798-1801

page en cours de réalisation


Extrait de "Atlas der Schlachten, Treffen und Belagerungen aus der Kriege von 1792 bis 1815", Woerl et von Dürrich, Freiburg, 1860.

19 mai 1798 : appareillage de la flotte


12-18 juin 1798 : séjour à Malte


1er juillet 1798 : débarquement en Égypte, plage du marabout
 

2 juillet 1798 : prise d'Alexandrie


Extrait de "Atlas der Schlachten, Treffen und Belagerungen aus der Kriege von 1792 bis 1815", Woerl et von Dürrich, Freiburg, 1860.

21 juillet 1798 : bataille des pyramides


Extrait de "Atlas der Schlachten, Treffen und Belagerungen aus der Kriege von 1792 bis 1815", Woerl et von Dürrich, Freiburg, 1860.

24 juillet 1798 : entrée au Caire
 

1er août 1798 : bataille navale d'aboukir

21 octobre 1798 : insurrection du Caire

10 février 1799 : Départ du Caire pour campagne dite de Syrie


Extrait de "Atlas der Schlachten, Treffen und Belagerungen aus der Kriege von 1792 bis 1815", Woerl et von Dürrich, Freiburg, 1860.

25 février 1799 : prise de Gaza
 

7 mars 1799 : prise de Jaffa
 

19 mars - 21 mai 1799 : siège de St-jean d'Acre

 


Extrait de "Atlas der Schlachten, Treffen und Belagerungen aus der Kriege von 1792 bis 1815", Woerl et von Dürrich, Freiburg, 1860.

16 avril 1799 : bataille du Mont-Thabor

27 avril 1799 : mort du général Caffarelli du Falga

 

 

 

 

 

 

ICI REPOSENT
LE GÉNÉRAL LOUIS CAFFARELLI
ET SES COMPAGNONS
DE L’ARMÉE DE NAPOLÉON BONAPARTE
MORTS AU SIÈGE DE SAINT-JEAN-D’ACRE
1799

 

 

 

 

Louis-Marie-Joseph-Maximilien de Caffarelli du Falga fut blessé au siège de St-Jean-d'Acre. Amputé du bras droit, il meurt le 27 avril 1799 des suites de ses blessures. Auprès de lui reposent d’autres soldats tués lors du même siège. (Akko, petit cimetière, en direction de Nahariya, à côté de l’école d’agriculture Yad Nathan)
Le Guide Napoléon nous apprend que le savant Jean-Michel Venture de Paradis, orientaliste, premier interprète de l’expédition, mort de dysenterie à Nazareth, reposerait parmi les tombes qui entourent celle du général Caffarelli.

 

 

Photo Avishai Teicher pour Wikipédia.

18 mai 1799 (19 floréal an VII) : mort du Chef de Brigade Régirer dit Boÿer

Les monuments aux soldats morts pendant l'expédition d'Égypte sont rares en France. Leurs sépultures encore plus. C'est pourquoi nous avons peut-être un cas unique dans le petit cimetière de Savonnières-devant-Bar dans la Meuse. Nous disons bien "peut-être", car nous avons de grande difficultés à imaginer qu'on ait pu rapatrier un corps dans les circonstances de cette campagne. Kléber ne serait-il donc pas un cas unique ?

Nous trouvons donc dans ce cimetière la sépulture de Jacques-Lo-Xavier-Avartin-Léger Régirer, dit Boÿer.
Il commença carrière comme simple soldat au 29e régiment d’infanterie le 6 février 1785, à l’âge de 16 ans. Chef de bataillon à la 18e demi-brigade d’infanterie de ligne (1793), chef de brigade au même régiment quand il est tué devant Saint-Jean-d'Acre, le 19 floréal an VII (8 mai 1799). Sa nomination comme chef de brigade n’a pas été connue sur le plan administratif. C'est très certainement la raison pour laquelle il ne figure pas dans le "Dictionnaire des chefs de brigade..." des Quintin. On notera cependant que le nom de BOYER figure sur le monument aux morts de l'expédition d'Égypte dans le cimetière du Caire.

LE GÉNÉRAL REGIRER DE BOYER
TUÉ AU SIÈGE DE SAINT-JEAN-D’ACRE (ÉGYPTE)
LE 18 MAI 1799 À L’ÂGE DE 30 ANS
et Marie Josèphe Trilles
son épouse
Décédée à Vouziers le 12 Xbre 1839

17-21 mai 1799 : levée du siège de Saint-Jean-d'Acre
 

Une page intéressante sur Napoléon en Israël

HAÏFA

Lorsque, en 1799, Bonaparte dut lever le siège devant Saint-Jean-d'Acre, l'armée française comptait bien 2.000 malades et blessés sur les 8.000 soldats restants. Tous furent évacués vers l'Egypte en bateau, sauf 15, trop malades et intransportables, qui furent  laissés dans monastère des Carmes à Haïfa. Ils y furent massacrés sur l'ordre de l'émir Jazzar Pacha, "le Boucher". Les moines furent expulsés  et les corps des soldats laissés en place. En 1804, lorsque le Père Jules du Saint-Sauveur revient prendre possession des bâtiments, il trouve le sol jonché d'ossements. Il rassemble tous les ossements dans des grottes dont il mure l'entrée. Mais les murs s'effondrent, et les bêtes sauvages dispersent les ossements. Dans les années 1830, le frère Mathieu, lors des travaux de reconstruction du monastère, récolte les ossements pour les ensevelir sous la pyramide à l'entrée de l'édifice.*
Un monument fut érigé en 1840 et les marins du «Château-Renaud» y placèrent une croix en fer forgé en 1876. Ce monument fut détruit par un bombardement turc au cours de la Première Guerre mondiale. La marine française réédifia le monument en 1919 et replaça la croix de 1876 au sommet.

1799 QUOMODO CECIDERUNT FORTES IN BELLO.
LES MARINS DE CHÂTEAU-RENAUD
À LA MÉMOIRE DES BRAVES SOLDATS
DE L'ARMÉE D'ÉGYPTE TOMBÉS
DANS LES ASSAUTS DE SAINT-JEAN D'ACRE.


Photo Shmuliko sur https://commons.wikimedia.org/wiki/File:NapoleonSoldiersMonument.JPG


https://fr.wikipedia.org/wiki/Monast%C3%A8re_Stella_Maris

14 juin 1799 : rentrée au Caire
 

25 juillet 1799 : bataille terrestre d'Aboukir


 


Extrait de "Atlas der Schlachten, Treffen und Belagerungen aus der Kriege von 1792 bis 1815", Woerl et von Dürrich, Freiburg, 1860.

22 août 1799 : embarquement de Bonaparte et de son état-major sur la frégate muiron

 

21 mars 1801 : bataille d'Alexandrie


 


Extrait de "Atlas der Schlachten, Treffen und Belagerungen aus der Kriege von 1792 bis 1815", Woerl et von Dürrich, Freiburg, 1860.

Le Caire, cimetière catholique (Cimitiro Latino (Nuovo) di Terra Santa)

AUX FRANÇAIS
MORTS POUR LA PATRIE
EXPÉDITION D’ÉGYPTE
1798-1801

OFFICIERS ET SOLDATS
DES ARMÉES DE TERRE
ET DE MER
SAVANTS

BARTHÉLEMY, BERTEIL, BESSIÈRES
BOYER, BRULÉ, BULLIAUD
CAMIN, CARON, CASALS
CASABIANCA ET SON FILS
CHANUSSOT, CORABEUF
COUROUX, CROISIER, CROSSE
DESNANOTS, DESNOYERS
DESTRÉES, DONZELOT, DUPERRÉS
DUVIVIER, DUPETIT-THOUARS
DUPLESSIS, DUVAL
FONTETTE, FOULER, FRANCESCHI
GALLOIS, GERBAULT, GILLET
GIROUX, GODARD, GUILBERT. 

GÉNÉRAL KLÉBER
AMIRAL BRUEYS
GÉNÉRAUX
BAUDOT
BON
CAFFARELLI
CRETIN
DOMMARTIN
DUPUY
DURANTEAU
LANUSSE
LECLERC
MUIREUR
RAMBEAUD
ROIZE

OFFICIERS ET SOLDATS
DES ARMÉES DE TERRE
ET DE MER
SAVANTS

HAUSER, HENRICI, HUMBERT
JOLY, JULLIEN, LANNES, LETURCQ
MARS, MARTIN, MARTINET, MASSE
MASUN, MAUGRAS, MICHAUD
MORANDI, MOUGIN, MUIRON
PARMENTIER, PAULET-TAMBOUR
PINAULT, PINON, ROUSSEL
ROUSSEL-MONPATRI
SAY, SENNEVILLE, SORNET
SULKOWSKY, TESTEVUIDE
THÉVENARD, THÉVENOT, VENOUX, VENTURE
VILAIN, VINCENT
PAUL COLAUD.

 

 

Retour à la page CAMPAGNES

Retour à la page d'accueil