VIE DE NAPOLEON BONAPARTE

 

1791

6 janvier 1791:  le Club patriotique d'Ajaccio donne mission au lieutenant Bonaparte de stigmatiser dans un écrit les "infâmes calomnies" de Buttafoco.

7-22 janvier  1791 : pendant cette période, Bonaparte se rend  aux Milelli pour y écrire sa fameuse « lettre à M. Mattéo Buttafoco, député de Corse ».


La résidence des Milelli, telle qu'elle se présente de nos jours.
Suffisamment à l'écart d' Ajaccio, elle présente encore une apparence très semblable à celle de l'époque.
Même le cadre a très peu changé.  On ne peut qu'espérer que cela reste ainsi.
On regrettera cependant que ce beau bâtiment n'a actuellement aucune affectation, et qu'il est donc vide et impossible à visiter.

Le domaine et la maison sont respectivement classés au titre des Monuments Historiques depuis 1923 et 1958.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’oliveraie s'étend sur environ11 hectares.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23 janvier 1791

44, rue Fesch. Cette plaque fut apposée le 5 mai 1921. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici (Casa Pô)
le 23 janvier 1791
An second de la libertÉ
dans une sÉance
du club patriotique
d’Ajaccio
affiliÉ au club des Jacobins
de Paris,
Bonaparte
lieutenant d’artillerie À Auxonne,
fit lecture de sa
« lettre à M. Mattéo Buttafoco »
« DÉputé de Corse »
rÉponse enflammÉe
À son discours
contre Paoli et ses partisans
À l’AssemblÉe nationale. 

                                                                                             Sscription publique
                                                                                                                   centenaire mort napoléon
                                                                                                                            5 mai 1921

 

Fin janvier 1791 : DéPART de Corse avec Louis.

6 Février 1791 : ARrivée à Valence

11 février 1791 : arrivée à auxonne (2e séjour)

En 1791, Bonaparte séjourne à Auxonne du 11 février au 14 juin. (actuellement, Quartier Bonaparte).

 

A l’entrée de sa chambre, encore visible, on peut voir cette plaque :

RÉGIMENT DE LA FÈRE
2E BATAILLON
COMPAGNIE DE BOMBARDIERS DE LA GROSHYÈRE
NAPOLIONNE DE BUONAPARTE
LIEUTENANT EN SECOND
1788-1791. 

 

 

Auxonne, porte Royale. C'est ici que le lieutenant Bonaparte eut en 1791 une altercation avec des officiers royalistes  qui envisagent d'émigrer pour rejoindre l'armée de Condé.  Alexandre des Mazis (1768-1841), ami de Bonaparte, réussit à éviter que la situation ne dégénère.

 

 

 

 

 

 

20Avril 1791: déclaration de guerre de la nation française au roi de Bohême et de Hongrie

MAi
1791 : date erronée, impossible à préciser

 

Ajaccio, 5, rue Bonaparte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pascal de Paoli
padre della patria
retour d’exil avril 1790
reçu à Paris en sÉance solenn.
Par l’assemblÉe nationale
vint À Ajaccio mai 1791
sur invitation municipalitÉ
et Jos. et NapolÉon Bonaparte
acclamÉ par tous les citoyens
« nullameno che un sovrano »
demeura 10 J. dans cette maison
(pubblico palazzo)
Paoli FÉlicita les Ajacciens
d’avoir fait leur devoir
envers la patrie
                                Sscription mai 1911

 

Il y a cependant un gros problème concernant la mention de Napoléon sur cette plaque. Il lui était impossible d'accueillir Paoli à cette date, car il est alors à Auxonne !

23 mai 1791 : Etant à Nuits-saint-georges et se rendant à Chagny, il passe à Cîteaux

NAPOLEON BONAPARTE
EST PASSÉ
A l’ABBAYE DE CITEAUX
EN AVRIL 1789
ET
LE 23 MAI 1791

 

1er juin 1791 :  il est affecté comme premier lieutenant au quatrième régiment d'artillerie à Valence, avec rang au 1er avril.

14 juin 1791 : départ d'Auxonne (il y repassera le 8 mai 1800, pour quelques heures)

16 Juin 1791 : arrivée à Valence

à Valence, au 48 de la Grande Rue, une plaque commémorative indique (l’emplacement de) la demeure de mademoiselle Marie-Claudine Bou, chez qui Bonaparte revint en 1791, le  lieutenant en premier.

Cette fois, il logea ici du 16 juin au 31 août 1791.
C'est pendant cette période qu'il devient membre et secrétaire de la Société des Amis de la Constitution.

 

14 juillet 1791 : Napoléon prête le serment civique " à la Nation, à la Loi et au Roi"

Napoléon obtient difficilement un nouveau congé de trois mois

25 août 1791 : Napoléon sauve son collègue, le lieutenant du prat de la populace qui veut le lyncher.

31 août 1791 :  départ de Valence

Septembre 1791 : arrivée en Corse. Il assiste aux élections de l'assemblée législative à corte.

16 octobre 1791 : mort de l'archidiacre Lucien

30 octobre 1791 : Bonaparte demande une affectation dans un bataillon de la garde nationale de Corse

   

 

   

 

   

 

   

 

   

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1792

    Retour à la page d'accueil