Monuments napoléoniens en péril en Belgique

Bruxelles

Ixelles

Rue Keyenveld 7 : plaque commémorative sur maison où est décédé le général Dollin du Fresnel

A la mémoire du Général Vicomte Dollin du Fresnel

qui s'illustra pendant les guerres du 1er Empire

et qui combattit ensuite pour la cause de l'Indépendance Belge,

décédé en cette maison le 23 Octobre 1856.

1787-1856

La plaque est en très mauvais état et risque de tomber si une des attaches cède.

Gérouville (Luxembourg belge)

JACMIN, Charles

 

Ypres

 

Le cimetière de la ville contient la tombe de Pierre - François - Joseph DURUTTE.

Né à Douai, le 13 juillet 1767, il s'engage au 3ème bataillon de volontaires du Nord, le 1er avril 1792. Sa carrière est profondément marquée par ses passages dans ce qui deviendra la Belgique. Menin et Courtrai, juin 1792. Sous-lieutenant à la légion du Nord et adjoint aux adjudants généraux sous Dumouriez la même année. Capitaine au 19ème Dragons en mars 1793, nommé provisoirement adjudant général chef de bataillon par les représentants du peuple le 15 septembre 1793. Armées de Batavie, puis du Rhin. Commande le département de la Lys, octobre 1801; général de division en 1803 ; employé au camp de Bruges, puis disgracié comme ami de Moreau.

A l'Armée d'Italie pour la campagne de 1809 : Raab, puis Wagram. Baron de l'Empire la même année.

Campagne de Russie, puis de Saxe (1812-1813). Résiste victorieusement à Metz, dont il sort avec une division en mars 1814, sans parvenir à rejoindre l'Empereur.

Gravement blessé de deux coups de sabre à Waterloo, l'un au visage, l'autre qui lui tranche le poignet.

Il se retire à Ypres, où il meurt le 18 avril 1827.

 

 

La tombe du général Durutte, gravement abîmée par les bombardements de la Première Guerre mondiale. Elle n'a jamais été réparée, et est en très mauvais état.
 

Non loin de là se trouve la tombe de Philippe, baron de Coenens.

Il entré au service de la France le 31 décembre 1811, participe à la campagne de Saxe comme lieutenant au 29e Régiment d'Infanterie légère : Lützen (2 mai), Würschen (21 mai), Bunzlau (21 mai). Il est blessé à la main gauche lors des combats de Pirna, le 22 août 1813.