Adrien Jean-Baptiste François Bourgogne

 

Condé-sur-l'escaut 1785 – 1867 Condé-sur-l'escaut

Lieutenant

Chevalier de la Légion d’honneur

Médaillé de Sainte-Hélène
 

Cimetière St-Roch

Valenciennes

Section E1, carré 1 bas, à gauche de l'entrée

 

 

 

 

 

 

 

Avant restauration (photo Jean C. Joly )

 

 

 

 

 

 

 

1993

Restauration effectuée

par la Mairie de Valenciennes

moins de trois mois

après la demande de l'ACMN

 


Situation en 2004.

Adrien Bourgogne nait le 12 novembre 1785 à Condé-sur-Escaut (maintenant Condé-sur-l'Escaut). Il entre aux Vélites de la Garde Impériale à l'âge de 21 ans, en 1806. Il passe caporal en Pologne. Il fait la campagne d'Autriche de 1809, combat à Essling, puis au Portugal et en Espagne.

Il devient sergent en 1812, et c'est avec ce grade qu'il fait la campagne de Russie, ce qui fait qu'il est devenu célèbre, grâce à ses mémoires, sous le titre de "sergent Bourgogne".

Il passe sous-lieutenant au 145e de Ligne en 1813. Il est blessé et fait prisonnier à Dessau le 12 octobre 1813.

Démissionnaire sous la Restauration, il reprend du service en 1830 comme lieutenant-adjudant de la place de Brest, puis en 1832, à Valenciennes.  Il est nommé chevalier de la Légion d'Honneur le 21 mars 1831, pour services rendus sous l'Empire.  Retraité en 1853, il meurt le 15 avril 1867 dans sa ville natale.

D'après le Guide Napoléon.

à

la mémoire de

philippine godard

épouse bourgogne

décédée le 5 octobre 1866

à l'âge de 63 ans

ET DE

JEAN-BAPTISTE BOURGOGNE

OFFICIER D'ETAT-MAJOR

À LA RETRAITE

CHEVALIER DE L'ORDRE IMPérial

de la légion d'honneur

médaille de sainte-hélène

décédé le 14 avril 1867

à l'âge de 81 ans et 6 mois

La tombe, dans un état impeccable, en 2008.

Nous ne pouvons que féliciter la ville de Valenciennes en général, et en particulier M. P. Malaquin, conservateur du cimetière, et son équipe, pour la sauvegarde des nombreuses tombes anciennes du cimetière St-Roch et  pour les soins apportés à celles-ci.  Quand on voit la situation dans d'autres villes, on ne peut être qu'émerveillé par le travail réalisé !

Cette ville est assurément un exemple à suivre en la matière !

           Le 21 septembre 2008 eut lieu, à l'occasion des Journées du Patrimoine, une petite cérémonie avec dépôt de gerbe sur la tombe de Bourgogne :

   Retour à la page de récapitulation des restaurations

    Retour à la page d'accueil