Guerre américano-britannique de 1812-1815

Une guerre "napoléonienne" presque dans le plein sens du terme, mais très peu connue en Europe, à part au Royaume-Uni. Elle aurait pu changer le sort du Vieux Continent...

Détail des environs du Niagara, entre les lacs Erie et Ontario.

 Je ne crois pas que je pourrai vous montrer beaucoup de monuments de cette guerre - à moins qu'une bonne âme du Nouveau Monde m'y aide- mais il y en a au moins DEUX qui sont à ma portée.

 

La signature du traité eut lieu au numéro 8 de la Fratersplein, dans la salle Empire, le 24 décembre 1814. Ce bâtiment était une ancienne abbaye des chartreux supprimée sous Joseph II en 1783 et rachetée en 1796 par Lieven Bauwens, l'homme qui avait introduit sur le continent la machine à filer. Bauwens, grand admirateur de l'Empereur - qui vint d'ailleurs deux fois le visiter, en 1803 et en 1810 - et maire de Gand en 1800, y avait installé une filature. Après la chute de l'Empire, il dut fuir à Paris et ses bien furent confisqués. En décembre 1814, la délégation britannique y logeait et c'est pourquoi la paix y fut signée. Actuellement, c'est l'institut St-Jean de Dieu qui se spécialise dans les soins psychiatriques.

 

VERDRAG VAN GENT
1814-1964

HIER VERBLEEF VAN AUGUSTUS TOT
DECEMBER 1814 DE BRITSE
DELEGATIE GELEID DOOR ADMIRAAL
LORD GAMBIER TIJDENS DE
ONDERHANDELINGEN MET
DE AMERIKAANSE GEVOLMACHTIGDEN
VOOR DE ONDERTEKENING, IN DIT
GEBOUW, VAN HET VREDESVERDRAG
VAN GENT OP 24 DECEMBER 1814.

 

 


TREATY OF GHENT
1814-1964

HERE RESIDED FROM AUGUST TO
DECEMBER 1814 THE BRITISH
DELEGATION HEADED BY ADMIRAL
LORD GAMBIER, DURING THE
NEGOCIATIONS WITH THE U.S.A.
PLENIPOTENTIARIES LEADING TO
THE SIGNATURE IN THIS BUILDING
OF THE PEACE TREATY OF GHENT
ON DECEMBER 24TH, 1814.


 

 

 

L'Amiral Sir James Gambier, pour la Grande-Bretagne, et John Quincy Adams, pour les Etats-Unis, se serrent la main après la signature du traité, le 24 décembre 1814. Henry Goulburn est à l'avant-plan, de dos.
Source Wikimedia Commons

La délégation américaine résidait dans l'Hôtel Schamp, qui devint plus tard le Hof van Lovendegem (le bâtiment fut scindé en deux en 1898, suite à une vente), au coin de la Veldstraat et de la Voldersstraat à Gand, le 24 décembre 1814. Comme on le sait, une des plus grandes batailles de cette guerre eut lieu le 8 janvier 1815, la nouvelle de la signature de la paix n'ayant pas encore atteint les belligérants ! Ce fut une grand victoire américaine, œuvre d'Andrew Jackson.

 

VERDRAG VAN GENT
1814 - 1964

HIER VERBLEEF VAN JULI TOT
DECEMBER 1814 DE AMERIKAANSE
DELEGATIE GELEID DOOR
JOHN QUINCY ADAMS,
LATER VIe PRESIDENT VAN DE U.S.A.
TIJDENS DE ONDERHANDELINGEN MET
DE BRITSE GEVOLMACHTIGDEN
VOOR DE ONDERTEKENING VAN
HET VREDESVERDRAG VAN GENT
OP 24 DECEMBER 1814.







TREATY OF GHENT
1814 - 1964

HERE RESIDED FROM JULY TO
DECEMBER 1814 THE U.S.A.
DELEGATION , HEADED BY
JOHN QUINCY ADAMS
LATER VITH PRESIDENT OF THE U.S.A.
DURING THE NEGOCIATIONS WITH
THE BRITISH PLENIPOTENTIARIES
LEADING TO THE SIGNATURE OF THE
PEACE TREATY OF GHENT
ON DECEMBER 24TH, 1814.







 

1814 _ 1964
IN APPRECIATION OF THE HOSPITALITY OF THE PEOPLE
OF GHENT IN 1814 TO THE FIVE AMERICANS NEGOCIATING
THE PEACE TREATY : JOHN QUINCY ADAMS, J.A. BAYARD,
HENRY CLAY, ALBERT GALLATIN AND JONATHAN RUSSELL.
NATIONAL SOCIETY UNITED STATES DAUGHTERS OF 1812.

Ici aussi, une plaque fut apposée pour le 150e anniversaire de la signature de la paix. Le lendemain de la signature, le jour de Noël une action de grâce fut tenue dans la cathédrale St-Bavon et le 8 janvier 1815, un banquet fut organisé dans la salle du trône de l'hôtel de ville de Gand.


 

 

Cartes : Johnston, Alex. Keith, Atlas to Alison's History of Europe, William Blackwood and Sons, Edinburgh and London,  1848 et 1850.

Sources :
- http://www.treatyofghent.org/historiek%20nl.htm
- http://www.uppercanadahistory.ca/1812/181210.html  
- COLLINS, Gilbert, Guidebook to the Historic Sites of the War of 1812, Dundurn Press, Toronto - Oxford, 1998.

Retour à la page Campagnes

Retour à la page d'accueil