Sébastien RuBY

 

25 mars 1755 VILLEDIEU-SUR-INDRE (INDRE) - 1er mars 1809 St-Maur (INDRE)

 

GENERAL DE BRIGADE

Commandant de la Légion d'honneur

 

 

Sébastien Ruby est né le 25 mars 1755 à Villedieu-sur-Indre, dans une modeste maison, maintenant le 11 bis de la rue du général-Ruby.

 

 

 

 

 

 

LE 25 MARS 1755,
EST NÉ DANS CETTE MAISON
SÉBASTIEN RUBY
GÉNÉRAL DE L’EMPIRE
DÉCÉDÉ LE 1er MARS 1809 À VON
PRÈS DE CHÂTEAUROUX (INDRE)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il entre au service comme soldat au régiment de la Reine en garnison dans le Nord de la France,  le  3 février 1775 ; caporal, le 1er avril 1780; sergent le 2 juin 1781; sergent-major, le 4 juin 1785.

 

Démobilisé après dislocation des armées royales en 1791, il s'engagea dans le régiment des volontaires de l'Indre. Capitaine au ler bataillon de volontaires de l'Indre, le 26 octobre 1791; adjudant-major, 19 janvier 1792; à l'armée de la Moselle; lieutenant-colonel dudit bataillon, le 1er novembre 1793, à l'armée du Rhin ; s'empara à Berstheim de 6 redoutes, d'un drapeau et de 2 canons, le 2 décembre 1793 ; obtint de Pichegru un sabre d'honneur à cette occasion.
 

Chef de bataillon à la 54e demi-brigade le 21 janvier 1794 ; chef de brigade provisoire de la 54e le 7 avril 1794 ; replacé chef de bataillon, 30 avril 1796. Prit une redoute et 2 pièces de canon à Kehl le 22 juin; nommé chef de brigade de la 89e sur le champ de bataille de Friedberg, le 24 août 1796 ; confirmé dans ce grade par le Directoire exécutif, le 1er  septembre 1796; servit au combat de Kamlach, 12 septembre ; sous Schauenburg à la prise de Berne, 5 mars 1798, puis à celle de Soleure; obtint à cette occasion du Directoire un sabre et des pistolets d'honneur ; présenta au Directoire les drapeaux pris à l'ennemi.

Nommé général de brigade, 23 mars 1798; division Xaintrailles, 5 octobre; chargé d'appuyer la division Férino à Schaffhouse, 12 mars 1799 ; puis occupa Constance; remplaça Demont à la division Lecourbe, 4 mai; chassé du Muottathal et remplacé par Rheinwald.

Commandant la division de l'intérieur de l'Helvétie à la place de Boivin, 6 juin; employé sous Montchoisy en juin 1799; puis dans la 9e division militaire comme commandant le département de l'Ardèche, 2 décembre 1799, pour y surveiller des risques de soulèvement.

 

Le 3 décembre 1799, il acheta le château de Von , où sa fille, née de son union avec Henriette Vilderneit, vit le jour l'année suivante.

 

 

Employé dans la 20e division militaire en qualité de commandant du département de la Dordogne, 29 juillet 1802; dans la 21e division militaire en qualité de commandant du département de l'Indre, 23 septembre; commandant de la Légion d'honneur, 14 juin 1804.

 

Employé à l'armée du Nord (plus tard 8e Corps de la Grande Armée) sous Mortier, 22 septembre 1806; division Dupas à la même date; commandant la 3e brigade de la 2e division (Loison) au 8e Corps de la Grande Armée au 1er avril 1807 ; employé au corps d'observation de l'Escaut, 27 mai 1807 ; nommé au 4e Corps de la Grande Armée, 1er décembre.  Au corps d'observation des Côtes de l'Océan sous Moncey, le 3 décembre 1807.

Admis à la retraite le 19 octobre 1808, il meurt au château de Von, près de Châteauroux (Indre) le 1er mars 1809. Il repose au cimetière de St-Maur, près d'où il est décédé.

 

D'après Six.

 

 

CI-GÎT
M. SÉBASTIEN
RUBY GÉNÉRAL
DE BRIGADE
COMMANDANT
DE LA LÉGION
D’HONNEUR
CHEVALIER DE L’EMPIRE
NÉ À VILLEDIEU
LE 25 MARS 1755
DÉCÉDÉ LE 1er
MARS 1809.

Retour à la page Généraux

Retour à la page d'accueil

© D. Timmermans