Louis Jérôme Mounier

Capitaine
Ult. Chef d’escadron
Officier de la Légion d’honneur
Médaillé de Sainte-Hélène

Bedoin (Vaucluse) 15/08/1782 - 14/05/1867 Marseille

Marseille, cimetière Saint-Pierre

Allée N° 10 Ouest, carré 12, 2ème Rang ouest N° 10 C-P N° 1848
Chapelle de la famille Gondois.
Le tombeau serait à rénover, mais malheureusement, il manque de bénévoles.
 


Aquarelle :
Louis Mounier, capitaine au 14e Régiment de Chasseurs à cheval en 1814.

Né le 15 août 1782 à Bedoin (Vacluse), fils de Thoma Mounier, et de Marie Rose Beyssier.

Arrivé au corps le 24 floréal An XIII (14 mai 1805), au 19ème régiments de Chasseurs à cheval, chasseur à la 6 ème compagnie, puis passe à la 8ème compagnie, le 23 septembre 1805.

Nommé brigadier à la 2ème compagnie, le 1er mai 1806, passe à la 1ère compagnie, le 1er août 1807, maréchal-des-logis à la 7ème compagnie, le 23 mai 1809, passe avec son grade à la 1ère compagnie.

Adjudant-sous-officier, le 29 août 1812.

Sous-lieutenant, le 29 septembre 1812. Lieutenant, le 5 avril 1813.

Capitaine au 14e Régiment de Chasseurs à cheval, le 18 décembre 1813.

Licencié, le 5 août 1814.

Campagnes :
1806 Prusse,
1807 Pologne,
1808 Poméranie-Suédoise,
1809, Autriche,
1812 campagne de Russie,
1813 Saxe,
1814 Armée d’Italie.

Blessures : blessé d’un coup de lance au bras à Dantzig, le 15 mai 1807, blessé d’un coup de feu à la jambe droite à la bataille d’Essling, le 22 mai 1809, blessé d’un coup de sabre à la bataille de la Moskova, le 7 septembre 1812.

Marié le 20 août 1817 à Adélaïde Joséphine Gondois.

Réintégré au 17ème Régiments de Chasseurs à cheval comme capitaine, le 30 août 1817. Capitaine au 14ème Chasseurs à cheval, le 1er octobre 1830,  devenu 9ème de l’Orne, le 1er avril 1831, Chef d’escadron au 13ème Chasseurs à cheval, le 12 août 1831, il sera nommé Chef d’escadron, commandant la place de Toulon.

En 1860, il faisait partie des membres du conseil de la société de Bienfaisance, et de charité des médaillés de Sainte-Hélène de Marseille.

Décédé le 12 mai 1867 à Marseille, il sera inhumé dans le tombeau de la famille Gondois. Son beau-frère Etienne Gondois été, lui aussi, décoré de la médaille de Saint Hélène, et faisait partie de la société des médaillsé de Sainte-Hélène comme membre.

Décorations : Chevalier de la Légion d’honneur, le 26 juin 1831, par le roi passant la revue de la 13ème compagnie de Chasseurs à cheval à Besançon, passe Officier de la Légion d’honneur le 13 octobre 1835, alors qu’il est caserné à Gray, en Haute-Saône.

Louis Brun

Tous mes remerciements vont à Madame & Monsieur Bernard Quintin pour l’aide qui m’ont apportée.

Contrôle des troupes du 19ème Chasseurs à cheval, côte 24 /i/c 339 ; contrôle des troupes du 19ème Chasseur à cheval, page 97, N° 581.

Dossier : LH/1953/14

 

Louis Jérôme Mounier repose dans la chapelle de la famille Gondois, sa belle-famille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marseille, cimetière Saint-Pierre

Retour à la page d'accueil