Pierre Baste

Bordeaux 1768 – Brienne-le-château 1814

comte de l'Empire

CONTRE-AMIRAL ET GÉNÉRAL de DIVISION

Pierre BASTE est né à Bordeaux (Gironde), le 21 novembre 1768.

Il sert dans la marine de commerce, de 1781 à 1791, et y devient capitaine au long cours.  Admis au service de l'Etat comme enseigne auxiliaire en1792. Enseigne de vaisseau non entretenu embarqué sur la Résolue, 8 décembre1793. Commande la goélette l'Hirondelle et le brick Jacobin, à Saint-Domingue.

 

Enseigne de vaisseau, le 21 mars1795. Se distingue, le 23 juin, au combat naval devant Ouessant. Enseigne de vaisseau entretenu sur le brick l'Infante, le 20 septembre 1795. Employé à l'armée d'Italie, le 11 juin 1796, commande la felouque la Joséphine sur le lac de Garde. Se distingue au siège de Mantoue. Débarqué, le 7 novembre 1797. Commande le brick le Mérope, le 14 décembre1797 et participe, avec ce bâtiment, au siège de Malte.  Embarqué sur la Diane, le 18 janvier 1798.  Commandant la felouque la Légère, le 21 avril 1798.  Assiste, le ler août, au combat naval d'Aboukir. Lieutenant de vaisseau, le 19 mai 1800.  Embarqué sur l'Atalante, le 21 avril 1801, il passa sur le Formidable, le 7 juin 1802.

 

Fait partie en 1801 et 1802 de l'expédition de Saint-Domingue. Débarqué, le 22 décembre 1802 ; rembarqué, le 22 avril 1803. Employé à la flottille nationale à La Rochelle, 21 août 1803. Nommé capitaine de frégate, le 24 septembre 1803.

 

Appelé, en 1804, aux marins de la Garde. Se distingue dans un combat naval livré devant le Havre, et débloque cette ville.  Commande, en 1805, la canonnière la Boulonaise, et fait, sur ce bâtiment, croisière sur les côtes de France. Fait, avec les marins de la Garde, la campagne de Prusse, en 1806, et sert à Dantzig, en 1807.  Il arme une flottille dans ce port, et s'empare, près de Pillau, de quarante-deux bâtiments ennemis chargés d'approvisionnements.

 

Passe, en 1808, à l'armée d'Espagne. S'empare de vive force de la ville de Jaen. Nommé capitaine de vaisseau, le 12 juillet 1808.

Commandant l'équipage des marins de la Garde, 1er avril 1809. Fait campagne en Autriche.  Organise une flottille sur le Danube, et, en s'emparant de l'île de Mulheiten, prépare la victoire de Wagram. Assiste à cette bataille.

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Baste à l'assaut de l'île de Muhleiten, à la tête des matelots du 44e bataillon de flottille, dans le nuit du 4 au 4 juillet 1809.

 

 

Commandant de la Légion d'honneur, le 28 février 1810.  Comte de l'Empire par lettres patentes du 25 mars. Sert, en 181o, à l'armée d'Espagne, y devient gouverneur de la province de Soria, et s'empare de la place d'Almanza. Commandant en chef la flottille de Boulogne, le 25 juillet 1811. Contre- amiral, le 29.

 

Se rend, le 22 mars 1812, à la Grande Armée pour y commander les flottilles chargées de l'approvisionnement de l'armée par mer. Mis, le 21 décembre 1813, à la disposition du ministre de la guerre. Commande une brigade de la 2e division de Jeune Garde.  Tué, le 29 janvier 1814, au combat de Brienne. Selon le témoignage de Larrey, dans ses mémoires : « Le contre-amiral Baste fut atteint, au combat de Brienne, par un boulet de canon qui lui fracassa le crâne et l'étendit sur la place ; je volai à son secours, mais tous mes soins furent inutiles : le cerveau avait éprouvé une violente commotion et une dilacération profonde qui causa la mort immédiate.»

 

D'après "LES GENERAUX MORTS POUR LA PATRIE 1792 - 1871, NOTICES BIOGRAPHIQUES" PAR JACQUES CHARAVAY, 1893

 

ICI

EST MORT POUR LA DÉFENSE DE LA PATRIE

 LE 29 JANVIER 1814,

AU PREMIER COMBAT DE BRIENNE

 LE CTE PIERRE BASTE

 CONTRE-AMIRAL ET GÉNÉRAL COMMANDANT

 UNE BRIGADE DE LA JEUNE GARDE IMPÉRIALE

 

Il repose dans le cimetière de Brienne-le-Château.

Son nom est inscrit au côté Ouest de l'Arc de Triomphe et dans Salle des batailles à Versailles.

 

 

 

 

 

 

 

Retour à la page Amiraux

Retour à la page d'accueil