L'itinéraire des 4e (Bülow) et 2e Corps (Pirch I) prussiens

 

Plusieurs tronçons de la route suivie par les 4e et 2e corps prussiens sont encore étonnamment proches de ce qu'ils étaient à l'époque, ce qui permet de mieux comprendre la moyenne de 1,3 km à l'heure sur ces 16 km.

Le 4ème corps de Bülow est chargé de mener la progression de l'armée prussienne. Il doit attaquer les Français de flanc, à condition que Wellington soit pleinement engagé. Blücher marchera avec ce corps.
Départ de Dion-le-Mont à 04h00.
Itinéraire : Wavre, par la route sud, par la chapelle Saint-Robert, Chapelle-Saint-Lambert, Lasne et le bois de Paris. Le corps perdra cependant un temps précieux (2h?) dans Wavre à cause de l'incendie de la boulangerie.
Au total : 16 km. Ces 16 km prendront 12 heures, ce qui donne une moyenne de 1,3 km à l'heure.
Ceci est une réponse suffisante à ceux qui affirment que Grouchy "n'avait qu'à" marcher au canon à 11h35....

Le 2ème corps de Pirch I doit suivre le corps de Bülow et soutenir l'attaque de ce dernier.
Départ du sud de Wavre, après que le 4ème corps ait quitté la ville.
Itinéraire (idem à celui du 4e corps): Wavre, par la route sud, par la chapelle Saint-Robert, Chapelle-Saint-Lambert, Lasne et le bois de Paris.
Au total : 14.5 km.

Rue du Poète
Rue du Voyageur
Chapelle St-Robert
Chapelle-St-Lambert
Lasne
Rue du Vieux Monument
Monument Schwerin
Bois de Paris


L'itinéraire est en bleu. Attention, la carte est cliquable. Cliquez sur le lieu pour en voir les photos.
La zone en vert est la surface du Bois de Paris en 1815.

Du côté de Wavre

Vieux chemin du Poète.


Vieux chemin du Poète.

 

Rue du Voyageur

Rue du Voyageur, en direction de Wavre. (vers l'arrière)

Vieux chemin de Bruxelles.

La  chapelle Saint-Robert  (50°41'30.74"N 4°31'28.67"E)

La chapelle dite Chapelle Robert, en fait Chapelle Saint-Robert, puisqu'elle est bien dédié à ce saint.

 


Vue à partir de la chapelle en direction de Mont-Saint-Jean.


Arrivée à la chapelle St-Robert (en direction de Wavre).

Chapelle Saint-Lambert (50°41'32.75"N 4°30'0.19"E)

 


Vue à partir de Chapelle-St-Lambert en direction de Mont-Saint-Jean.

Lasne

La Lasne vers le nord-est.

Le même ruisseau, vers le sud-ouest.

 

 

 
Franchissement de la Lasne dans le village du même nom.
Vue vers l'ouest.

Rue du Vieux Monument


L'escalade de la route partant de Lasne, en partant de ce village.


Sortie de l'agglomération.

 

 


Cela monte toujours, et cela rétrécit, encore de nos jours.


Rappelons qu'à l'époque, le chemin n'était même pas pavé.

 

 
En haut de la pente raide que les troupes prussiennes eurent beaucoup de difficultés à escalader, surtout avec leur artillerie.
A gauche, le bois de Paris ; à droite, le monument Schwerin.

Le monument au Colonel von Schwerin


Le colonel comte von Schwerin fut sans doute une des premières victimes - si pas la première (sûrement le premier officier) - de l'engagement des Prussiens sur le flanc droit français.

Il fut tué à la tête du 6e régiment de Hussards prussiens, alors qu'il commandait la 1e Brigade de cavalerie prussienne, (4e Corps d'Armée de Bülow). Ce régiment éclairait l'avance de la 15e Brigade d'infanterie et il fut tué  lors d'une rencontre avec la cavalerie française (sans doute le 7e Hussards de Marbot) soutenue par une batterie d'artillerie à cheval d'a, à l'est du bois de Paris, vers 15h30.

Ce n'est pas une surprise si Schwerin fut tué à cet endroit : c'est vraiment là que les Prussiens devaient sortir de la vallée de la Lasne pour monter sur le plateau, avant d'entrer dans le bois de Paris.

C'est un coup d'un canon de l'artillerie à cheval, postée en lisière de ce bois, qui tua von Schwerin.

Il fut enterré à la hâte "dans un petit bois". Deux ans plus tard, sa famille partit à la recherche de son corps, qui fut retrouvé sur les indications d'une femme du lieu, vachère de profession.

La veuve du Colonel, la comtesse Sophie Daenhoff, fut tellement touchée de l'aide et de l'accueil de la population locale qu'elle offrit deux cloches pour l'église de Lasne. Elle offrit également chaque année de sa vie une somme de 100 florins prussiens au curé de Lasne, pour qu'il les distribue aux pauvres du village.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Wilhelm comte von Schwerin
Colonel royal prussien et Chevalier
tombé
à la victoire du 18 juin
1815
à l'étranger pour la Patrie.

Wilhelm Graf v. Schwerin
Koenigl. Preus. Obrist und Ritter
gefallen
dem Siege am 18 Iuni
1815
in der Fremde Für die Heimath

Panorama des environs du monument Schwerin.
La route visible dans le lointain (à gauche) est la rue de Genleau, qui conduit de Lasne à la Marache, mais qui n'existait pas à l'époque. Le monument est au milieu des champs et également accessible à partir la rue... du vieux monument !
Cliquez pour agrandir

Bois de Paris


Le bois de Paris à partir du monument Schwerin.


La sortie de l'actuel Bois de Paris. (vue à partir des positions françaises en direction des Prussiens)
Maintenant hors du bois, à l'époque encore le bois de Paris.


L'autre bout de la rue du Vieux Monument.
Maintenant hors du bois, à l'époque encore le bois de Paris.

 

 Page d'accueil

CAMPAGNES

ACMN

Monuments
en péril
Monuments disparus Allies eT ennemis AUTRES MONUMENTS

 

CLASSEMENT ALPHABETIQUe ACTUALITES

RECONSTITUTIONS

RECHERCHE

LIENS DROITS RESERVÉS    IN ENGLISH
CLASSEMENT HIÉRARCHIQUE "chaîne" You Tube LIVRES BIBLIOGRAPHIE CONTACT