CAMPAGNE DE 1805 AU TYROL

- au Tyrol :
 

 

11/04/1809 Scharnitz
01/05/1809 Pass Lueg
03-04/05/1809 Pass Strub
04-05/05/1809 Pass Lueg
11/05/1809 Pass Strub
11/05/1809 Kufstein
13/05/1809 Wörgl
1809 Landl
25+29/05/1809 Hall, Bergisel
26/05/1809 Innsbruck
13/08/1809 Bergisel
05/07/1809 Sachsengang
24/07/1809 Pass Lueg
13/08/1809 Bergisel
14/08/1809 Innsbruck
Birgitz, Sankt-Johann, Kirchdorf, Waidring.
25/09/1809 Pass Lueg
01/11/1809 Bergisel

11 avril 1809 : Scharnitz

Le monument se trouve au bord de la route, juste avant la frontière avec la Bavière. A droite du monument de 1805, une nouvelle pierre rappelle les combats de 1809.

ZUM
ANDENKEN
AN DIE BEIM
EINFALLE DER FRANZOSEN
AM 4. UND 5. NOVBR. 1805
GEFALLENEN
 GEWIDMET 1890.


À la mémoire de ceux qui sont tombés les 4 et 5 novembre 1805 lors de l’invasion des Français. Consacré en 1890.

 

ZUM EHRENDEN GEDENKEN
AN DIE RUHMREICHE VERTEIDIGUNG
DER TIROLER LANDESGRENZE
DER FESTE PORTA CLAUDIA
UND DER GEMEINDE SCHARNITZ
DURCH DIE AUS SCHARNITZERN  BESTEHENDEN
20. UND 22. LANDESSCHÜTZEN–KOMPANIEN
DES GERICHTES HÖRTENBERG TELFS
VOM 11. APRIL – 3. NOVEMBER 1809
BEI DER SICH BESONDERS JOHANN GAUGG
VULGO POLTEN HANS TAPFER HERVORTAT.
GEWIDMET IM 175. GEDENKJAHR
DER ERHEBUNG TIROLS IM JAHRE 1809.
DIE SCHÜTZENKOMPANIE SCHARNITZ.

 

 

 

À la mémoire de la glorieuse défense de la frontière du Tyrol de la forteresse Porta Claudia et de la commune de Scharnitz par les 20e et 22e compagnies de tirailleurs territoriaux (Landesschützen) du district de Hörtenberg Telf, constituées d’habitants de Scharnitz, du 11 avril au 3 novembre 1809. Au cours de cette défense, Johann Gaugg, surnommé Hans le Courageux, se distingua particulièrement. Consacré à l’occasion du 175ème anniversaire du soulèvement du Tyrol en 1809. La compagnie des tirailleurs de Scharnitz.
 

 

Leutasch

Leutasch, au sud-ouest de Burggraben, au bord de la rivière.

 

En 1805, la guerre de Napoléon contre l’Autriche apporta à nouveau des bruits de guerre à Leutasch. Les défenses frontalières (Porta Claudia) de Leutasch et Scharnitz étant apparues imprenables, les troupes françaises ont cherché une manière d’éviter cet obstacle. Elles choisirent alors le même chemin que celui emprunté, en 1703, par l’Électeur Max Emmanuel, pour se frayer un chemin vers le Tyrol. Des années après, ce sentier a conduit à nouveau des troupes étrangères de Mitterwald à Leutasch, par l’Alpl, pour tomber dans le dos des retranchements des Tyroliens et conquérir le pays. C’est ce qui arriva en cette année 1809, durant laquelle les Tyroliens ont combattu pour leur patrie, avec le courage du désespoir, pour finalement succomber devant les forces supérieures de l’ennemi.  Le chemin, que les Français empruntèrent se nomme encore Franzosensteig.

 

 

 

 

A droite, le Franzosensteig.

 

1er mai 1809 : Pass Lueg

3-4 mai 1809 : Pass Strub

 le Pass Strub (entre Salzbourg et le Tyrol)


Vue panoramique sur le Pass Strub.

FÜR GOTT                                                                                                                                     FÜR DAS VATERLAND

FÜR DEN KAISER                                                                                                                                     FÜR DIE FREIHEIT

 ZUR Ehrenvollen
Erinnerung
An die Tapferen
Landesvertheidiger
von 1800, 1805 & 1809

 

HERVORRAGENDE ANFUHRER

1800
STAINER v. WAIDR. _ G. REISCHER v. KIRCHD._
SCHLECHTER v. KITZB. _ STRUCKER v. LOFER

1805
St-Julien Hager Wolkenstein
Th Reischer v. St. Joh  _ Hörwarter v. Kitzb.

1809
Oppächer wintersteller _ speckbacher
sieberer v. Thiersee _ panzl, Wallner v. Pinzg.
Hechenbecher v. Kitzb _ Chr. Blattl

 

 

Kampfesstaetten :

1800 :

12. Dec : Windhausen _ 19. 21. u 24. Dec : Melleck.

1805 :
1. 2. u. 3. Nov. UNKEN, PASS STRUB, 6. NOV HÖRHAG

1809 :
3. 4. mai : Windhausen, Sachrang. 11. mai : Pass Strub
_12. mai : Waidring, Kiefer  _ 13. mai : Luftenstein.
_ Juni - Aug : Kufstein, Thiersee, Wildbichl, Kössen
_ 5. 12 Sept. Hirchbühel. _ 25 Sept Lofer, Unken._
17. Oct. Melleck. _ 18. Oct. Weissbach

 

 HERVORRAGENDE LANDES-
VERTHEIDIGER

Unterrainer v. Waidring. _ Empl, Seiwald v.
Kirchdorf, _ Feller, Gschwentner, Höllensteiner,
Löschenbrand, Seebacher v. St. Johann, Hauser,
Muhr, Stöckl v. Oberndorf, _ Erler, Fuchs, Koidl, Pirchl,
Ruedorffer, Stitz v. Kitzbühel, _ Oberhauser v. Jochberg,_
Gruber v. Reit, _ Schlechter v. Going, _ Fiechter, Millinger
v. Pillersee, _ Hölzlsauer v. Kössen, _ JuG. Rainer
v. Söll, _ Kögl v. Häring

 


Le panneau de gauche mentionne que la forteresse tomba le 11 mai 1809 après 5 importantes attaques françaises sous Wrede (en fait des Bavarois) et Lefebvre, suite à une trahison.
Ensuite, les Français firent sauter la forteresse.

En 1984, les ruines furent dégagées et restaurées. Malheureusement, en 1872, une grande partie des pierres avait été emmenées pour ériger un Bierkeller, maintenant l'hôtel Salzbuger Hof à Lofer.

 

 


Détail de l'intérieur des ruines des bâtiments.

 


L'attaque bavaroise venait de la gauche, Salzbourg (est).

 

FROMME ERINNERUNG
AN ALLE DIE IN DEN KAEMPFEN
1805 & 1809 HIER GEFALLEN SIND.
O HERR SCHENKE IHNEN RUHE / U. EWIGEN FRIEDEN !

 

En pieux souvenir de tous ceux qui sont tombés ici dans les combats en 1805 et 1809.
Seigneur, donne-leur le repos et la paix éternelle. »


Vue du côté bavarois, sur les défenses autrichiennes.
Plus tard au mois de novembre, le col sera cependant abandonné par l'armée autrichienne devant l'avance du corps de Ney.

Une vue sous le même angle, représentant l'ouvrage à l'époque où il était encore intact.

Note : la chapelle n'est pas la même.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Lofer

 

L'hôtel Salzbuger Hof à Lofer, qui était à l'origine un Bierkeller, a été construit en 1872 en utilisant les pierres de la forteresse du Pass Strub.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


04-05 mai 1809 : Pass Lueg

11 mai 1809 : Pass Strub

Le 11 mai 1 809, le maréchal Lefebvre, duc de Dantzig, après les batailles d'Eckmülh et de Ratisbonne, poursuivit les colonnes autrichiennes qui s'étaient retirées dans le Tyrol: les ayant atteintes dans au col de Strub, il les culbuta, leur prit sept pièces de canon et fit six cents prisonniers.

 

 

 

 

 

 

 

11 mai 1809 Kufstein

 

 

 

 

Kufstein, Romërhofgasse, « Auracher Löchl », portraits d'Andreas Hofer et de Josef Speckbacher.

Kurfstein, Kalvarienberg.

Statue d’Andreas Hofer à Kufstein.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ANDREAS HOFER
*22.11.1767                            + 20.2.1810 IN MANTUA
DEM TIROLER FREIHEITSKÄMPFER ERRICHTET VON
DER STADTGEMEINDE KUFSTEIN, GESCHAFFEN VON
BILDHAUER THEODOR KHUEN UND KUNSTGIESSER
ING. SELZER. EINWEIHUNG AM 11. JULI 1926
GEMEINSAM MIT KAPELLE UND KRIEGERDENKMAL.

 

Andreas Hofer, né le 22 novembre 1767, mort le 20 février 1810 à Mantoue. Érigé au combattant de la liberté des Tyroliens par la ville de Kufstein. Créé par le sculpteur Theodor Khuen et le fondeur d’art, l’ingénieur Selzer. Inauguré le 11 juillet 1926 avec la chapelle et le monument aux morts.


13 mai 1809 Wörgl

Le maréchal Lefebvre, poursuivant toujours le général autrichien Chasteler vers Insbruck, l'atteint dans la position de Wörgl, et lui enlève onze pièces d'artillerie et sept cents hommes.

Devant l’église, monument aux morts avec œuvre de Christian Plattner représentant un patriote tyrolien agenouillé. Il a été élevé à l'occasion du centenaire à la mémoire des morts du combat de Wörgl du 13 mai 1809.

 

 

 

 

 

DEN
BEI WÖRGL AM 13. MAY 1809
HELDENMUTIG GEFALLENEN.

 

 

À tous ceux qui sont tombés héroïquement à Wörgl, le 13 mai 1809. »    

 

 

 

 

 

 

 

1809 Landl

Le monument de 1909 a été bien restauré en 2000.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1809-1909

HOCHW. HERR
JOSEF ENDER
39 JAHRE VIKAR IN LANDL
GEB. THIERSEE 1773
GEST. LANDL 1857

ZUM RUHMVOLLEN GEDÄCHTNIS FÜR DEN
FREIHEITSHELDEN VON THIERSEE
JAKOB SIEBERER
K.K. MAJOR IN DER ARMEE,
GEB. LANDL 14. JULI 1766.
GEST. TRIENT 5. MAI 1814.

 

A gauche

Franz Sieberer
Altmoosau, Hauptm.
Ignaz Hausberger,
von Glarch 1809
Joseph Sieberer,
von Bendl 1809
Joh. Widmoser
Klausmeister


Josef Hechl,
von Vorderthiersee, Schützen-
Hauptmann 1800, 1805, 1809
Josef Leitner
von Landl, Leutnant 1809

 

 

 

 

A droite

Jakob Pfluger
Hinterthiersee
Georg Sieberer,
von Kesselboden 1809
Math. Pruner,
von Ascherwies
Peter Sieberer,
Werfen, Salzb. Hauptm.


Klemens Werlberger
von Rohrmoos.
Schutzenhauptmann 1809.
Nikolaus Sieberer,
OberleutnanD
(sic!) 1809.

 

Landl

En continuant sur L37 (Thiersee Landesstrasse) menant en Allemagne, sur le coté gauche, en haut du col, avant l’ancienne frontière, monument à la mémoire des soldats bavarois et tyroliens morts au cours des combats de 1805 et 1809.

 1805 - 1809
NIE MEHR FEIND
EWIG FREUND.

1805-1809. Plus jamais ennemis. Amis pour toujours

 

FÜR DIE 1805-1809 GEFALLENEN
BAYERISCHEN UND TIROLER
GEBIRGSSCHÜTZEN UND SOLDATEN
IN TREUE FEST
VET. U. GEBIRGSCHÜTZENKOMP.
SCHLIERSEE
1931

 

 

 

Aux tirailleurs de montagne et soldats bavarois et tyroliens tombés en 1805-1809.
Fermes en fidélité.
Compagnie d’anciens combattants et de tirailleurs de montagne Schliersee.
1931.

 

 


25+29 mai 1809 Hall, Bergisel
26 mai 1809 Innsbruck
13/08/1809 Bergisel
05/07/1809 Sachsengang
24/07/1809 Pass Lueg
13/08/1809 Bergisel
14/08/1809 Innsbruck
Birgitz, Sankt-Johann, Kirchdorf, Waidring.
25/09/1809 Pass Lueg
01/11/1809 Bergisel

 

 

Retour à la page CAMPAGNES

Retour à la page d'accueil