Siège de Toulon 1793


4-5 Septembre 1793

La Ciotat, 58, rue des Poilus, Bonaparte y passe les nuits des 4 et 5 septembre.


Merci à M. Hennequin pour ces photos.

LE CAPITAINE D'ARTILLERIE
NAPOLEON BONAPARTE
PREPARANT LE SIEGE DE TOULON
DORMIT DAN CETTE MAISON
LES 4 ET 5 SEPTEMBRE 1793

 


Après le 8 septembre, les troupes du général Lapoype tentent de s'emparer des forts à l'est de Toulon. Malgré la construction d'HLM, il subsiste quelques éléments du fort Sainte-Catherine, construit en 1764 et renforcé ultérieurement.

17 Septembre - 19 décembre 1793 : Siège de TOULON


Source Wikipedia Commons


Panorama de Toulon, vu du Mont Faron (sans notes)
 


Panorama de Toulon, vu du Mont Faron (avec notes)


Le Fort (du) Faron existait déjà en 1793, mais son apparence actuelle est principalement due à sa reconstruction en 1845.

 

17 septembre 1793 :  le Capitaine Bonaparte, du 4ème d'artillerie de Nice, se présente au général Carteaux à Ollioules

18 septembre 1793 : il commence à réorganiser l'artillerie qui participe au siège de Toulon

19 septembre 1793 : il réussit à faire fouir les navires anglais qui bouchent le passage de la petite rade.  il reçoit le surnom de "capitaine canon".


La petite rade de Toulon, avec, à gauche, le fort de l'Eguillette.

 22 septembre 1793 : échec de la tentative ordonnée par le général Carteaux de prendre le fort de l'éguillette


Un des canons du fort Balaguier et le fort de l'Eguilette.

 

Suite à cela, les Anglais renforcent le promontoire du Caire, qui deviendra le "Petit Gibraltar"

14 octobre 1793 : Bonaparte commande une contre-attaque victorieuse contre les Anglais qui tentaient de s'emparer des plateaux des Arènes, de Gaux et de Goubran.

23 octobre 1793 : Carteaux est relevé de son commandement.

13 novembre 1793 :  le général doppet lui succède

 15 novembre 1793 :   échec d'une tentative française de prendre le fort Mulgrave.

 16 Novembre 1793 :  Doppet est à son tour "limogé" (si on peut se permettre cet anachronisme !)

le général Jacques François Coquille, dit Dugommier lui succède

30 novembre 1793 :  tentative de sortie par les assiégés. les troupes alliées sont repoussées avec pertes.

 

La chapelle de Faveyrolles, près de laquelle, le 30 novembre 1793, le général Bonaparte repoussa une attaque anglaise.
Au cours de l'action, le général Charles O’Hara fut fait prisonnier, par le général Bonaparte, selon la plaque apposée le 25 novembre 2001 par le Souvenir Napoléonien, par Suchet, selon d'autres sources. La chapelle se trouve actuellement Route de la Cordeille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHAPELLE DE FAVEYROLLES, OLLIOULES
LORS DU SIÈGE DE TOULON, LE 30 NOVEMBRE 1793,
À QUELQUES PAS, AU NORD EST DE CET EMPLACEMENT
BONAPARTE REPOUSSE UNE SORTIE DE L’ENNEMI VENANT DE MALBOUSQUET
ET FAIT PRISONNIER LE GÉNÉRAL ANGLAIS O’HARA.

 

 


L'emplacement des combats. Ici fut capturé le général O'Hara.
 

 


Le fort Balaguier vu du côté terre.


Terrasse des canons, en haut de la tour.


Terrasse extérieure, avec canon.

1er décembre 1793 : Bonaparte est nommé adjudant-général


Extrait de "Atlas der Schlachten, Treffen und Belagerungen aus der Kriege von 1792 bis 1815", Woerl et von Dürrich, Freiburg, 1860.

 


Le 14 décembre, les troupes du général Lapoype tentent de s'emparer des forts à l'est de Toulon. Le 16 décembre, Massena s'empare des forts Lartigue (ou d'Artigues) et Sainte-Catherine.
Malgré la construction d'HLM, il subsiste quelques éléments du fort Sainte-Catherine, construit en 1764 et renforcé ultérieurement.


Le fort d’Artigues fut construit en 1710, après le siège de 1707, mais il fut détruit après la Seconde Guerre mondiale. Vue sur Toulon à partir de l'emplacement de ce fort.

 

15 décembre 1793 :  début de l'offensive sur Toulon

SUR CE RIVAGE EN DÉCEMBRE 1793,
VINRENT ABOUTIR VICTORIEUSEMENT LES
OPÉRATIONS DE GUERRE ENTREPRISES PAR
L’ARMÉE DE LA CONVENTION POUR LA
LIBÉRATION DE TOULON
LE FORT DU "PETIT GIBRALTAR" AYANT SUCCOMBÉ SOUS
LE FEU DES BATTERIES FRANÇAISES ET
LES ASSAUTS DE L’INFANTERIE.
"ARMÉE CONDUITE PAR DUGOMMIER
ET LE COMMANDANT D’ARTILLERIE / NAPOLÉON BONAPARTE."

Le fort du "Petit Gibraltar" était le fort Mulgrave

Egalement dans le fort, cette tête de Bonaparte avec l'inscription :

DON DE
MONSIEUR JEAN PIETRI
AMITIES DES CORSES DE LA SEYNE
MAIRE DE QUENZA

 

 

 

 

 

Bonaparte au siège de Toulon, le 18 décembre 1793
Batterie de la Convention, par A. Le Dru

19 décembre 1793 :  prise de Toulon

 22 décembre 1793 : Bonaparte est nommé général de brigade (à titre temporaire)

 26 décembre 1793 :  il est nommé général de brigade à titre définitif et chargé de l'inspection des côtes méridionales de la France

 

 

 

Retour à la page CAMPAGNES

Retour à la page d'accueil