Charles Albert Louis Alexandre henri van der Burch

Aubry-du-Hainaut (Nord) 1779 - 1854 Ecaussines

Comte (Ancien Régime) - Colonel (1814) - Lieutenant-Général (1830)

Aide-de-camp du roi Guillaume Ier d'Orange - Chevalier de l'Ordre de Saint-Vladimir de Russie - Commandeur de l' "Orde van de Nederlandse Leeuw" - Chevalier de l’Ordre de Léopold

Charles Albert Louis Alexandre Henri van der Burch naît à Aubry-du-Hainaut, à 5 km de Valenciennes, le 24 avril  1779.  Il est l'aîné des trois frères van der Burch.  Dans son enfance, il est page de Louis XVI.

À la différence de ses deux cadets, Aimé et Louis, il ne combat pas pour l'Empereur.  Signe de l'attachement de la famille à l'ancien régime, ou choix personnel suite à son mariage, le 30 mai 1796 avec Marie Félicité Françoise Ferdinande de Rodoan, apparentée au baron autrichien von Vincent ? Toujours est-il que ce baron von Vincent sera le Gouverneur-général autrichien des provinces belges en 1814 du 5 mai au 30 juillet 1814.

Le 13 février 1814, Charles-Auguste de  Saxe-Weimar, commandant en chef des troupes alliées en Belgique, écrit à Charles pour lui donner la permission de créer un régiment de cavalerie : "Chevau-Légers van der Burch".  Van der Burch en devient le colonel le lendemain 14 février1814. Il s'agit cependant d'un grade sans brevet militaire.  Pour le remercier d'avoir choisi le camp des Alliés, le Tsar lui octroie l'Ordre de Saint-Vladimir, le 31 mars 1814.

Notons que Charles Albert - à l'opposé de ses frères- n'a aucune expérience militaire !  On comprend que son frère Aimé, qui a plusieurs années de campagne, et qui sert comme lieutenant dans son régiment, en démissionne le 7 janvier 1815.

Chevau-léger belge (1814) Knötel

5de Regiment Lichte Dragonders (1815) - Knötel.

Knötel désigne ce cavalier comme appartenant au 4ème Régiment de Dragons légers (des provinces du Nord), alors qu'il s'agit clairement du 5ème Régiment.


Alors que le chevau-léger de 1814 a clairement une apparence "autrichienne", le dragon léger de 1815 a manifestement une allure "hollandaise". Pourtant, seulement quelques mois se sont écoulés, mais les sort de nos provinces a été scellé au Congrès de Vienne.

Le 1er septembre 1814, les "Chevau-Légers van der Burch" deviennent les "Chevau-Légers belges".  Le 10 avril 1815, conformément à l'arrêté du Prince souverain en date du 17 novembre 1814, le comte van der Burch remet le commandement de son régiment à son lieutenant-colonel, Edouard Mercx de Corbais et, deux jours plus tard, il est nommé, en compensation, aide-de-camp du roi Guillaume Ier d'Orange.  Le 21 avril 1815 - dans le cadre de la poursuite de l'amalgame entre les unités des provinces du Nord et du Sud- le régiment devient  le 5de Regiment Lichte Dragonders1 (ordre communiqué au régiment le 5 mai).

Charles devient commandeur de l'Ordre du Lion néerlandais le 20 février 1816, puis gouverneur militaire de la province de Brabant méridional, le 6 mai 1816, date à laquelle il est nommé major-général. 

Général de division honoraire en 1830, il démissionne le 28 octobre 1830 et est pensionné le 24 novembre 1838.  Il était Chevalier de l’Ordre de Léopold.

     Il meurt le 4 mars 1854 en son château-fort d'Ecaussines.

Il repose, à côté de son épouse, au chevet de l'église d'Ecaussines (où dorment bon nombre de ses ancêtres).

.
Leur fils Bernard Charles (1797-1827) servit également dans le régiment créé par son père. Il y entra en février 1814 à 17 ans et participa à la campagne 1815, durant laquelle il fut blessé à Waterloo. premier lieutenant au 8ème Hussards le 5 février 1823.  Il passa ensuite dans l'infanterie de l'armée des Indes. Il mourut le 7 avril 1827 à Souracarta (Java), à cause du climat et d'une blessure encourue dans un duel

Leur autre fils, Louis Albert, est né le 15 juillet 1800. Il entre au service en 1815, devient lieutenant en second le 23 août 1820, premier lieutenant le 16 avril 1830. Il quitte l'armée des Pays-Bas le 5 novembre 1830 pour entrer dans l'Armée belge, où il devient colonel en 1855. Il est pensionné en 1857 et meurt le 22 janvier 1881 (1882?)

 

D.O.M.

ici repose le corps de Monsieur

Charles Albert Louis
Alexandre Henri
COMTE VAN DER BURCH
ET D'HUBERSART

lieutenant général commandeur
de l'ordre du Lion Belgique
chevalier des ordres de Léopold
et de Saint Vladimir de Russie

il fut Aide de camp de S.M.Guillaume
I
er, roi des Pays-Bas, commandant
militaire de la province de
Brabant, président de l'ordre
équestre de la province de hainaut
membre de la première chambre des
états généraux du royaume des
Pays-Bas, conseiller à la haute
cour militaire du royaume de
Belgique, &, &   décédé le 4 mars
1854 à l'âge de 75 ans.

heureux celui qui est attentif
aux besoins du pauvre et de
l'indigent, le seigneur le
délivrera au jour de l'affliction.

                                                                                              Ps. XLVI.                                      

 

R.I.P.

D.O.M.
sous cette pierre gît
le corps de dame
Marie félicitée Françoise Ferdinande
comtesse van der Burch
née comtesse
de Rodoan de Boussoit
ancienne dame du palais de feu
Sa Majesté la reine des Pays-Bas
anciennes et dernière dame
chanoinesses de l'illustre le chapitre
de Ste-Gertrude à Nivelles
décédé le 4 mars 1852
à l'âge de 78 ans.

elle a ouvert sa main à l'indigent
elle a étendu son bras vers le pauvre
que le seigneur lui rendre
tout le bien qu'elle a fait.

R.I.P.

Le 5de Regiment Lichte Dragonders est l'ancêtre de notre 1er Lanciers.  (voir ici : http://www.chez.com/1l/origines.htm)
 

Bibliographie :

Légion Belge 1814-1815 Belgisch Legioen, Cdt e.r. Guy Stassin (Ned. vertaling Cdt o.r. Tuur De Beir), Ecole de Cavalerie blindée

Retour à la page Belgique-Hollande

Retour à la page d'accueil